Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

Nouvelle analyse indispensable (5ème Part)

30 Juin 2013 , Rédigé par Sentinelle80 Publié dans #Fausses doctrines faux prophètes

Nouvelle analyse indispensable de la vague de rire de Toronto

 

Le fanatisme

 

Toute solution humaine aux problème du monde engendre le fanatisme puis la violence. Bien que nous ayons tendance à approuver les croyances de ceux que l'on a appelé les Puritains (en Angleterre) on ne peut néanmoins oublier que la guerre religieuse de Cromwell causa des milliers de victimes. De même, on ne peut passer sous silence que Calvin était favorable à ce que la plus petite infraction à son dogme protestant soit puni de mort.

Entre 1531 et 1546 cinquante huit personnes furent exécutées dans la communauté chrétienne de Calvin à Genève. Bien qu'il soit évident que la lutte qui s'est déroulée en Irlande dépasse le cadre religieux, peut on toutefois approuver le meurtre au nom de la foi ? Peut on de nos jours justifier de quelques façon que ce soit une guerre sainte ? Une cause, si noble soit elle, peut elle en elle même légitimer le fait de prendre les armes pour la défendre ?

Voilà des questions auxquelles il se pourrait bien que  nous ayons réponde bientôt, en particulier si nous sommes confrontés à certains événements qui, ébranlant le monde, requerront une réponse ferme de la part de l'Eglise.

 

Les leaders de ce mouvement de la vague de rire préparent activement l'Eglise afin que celle-ci soit apte à remplir sa mission durant les temps de la fin. Ils font appel à l'unité, à la sainteté et à la soumission à Dieu. Tout cela semble avoir une bonne apparence. Mais quelle est la réelle signification de ces mots pour eux ? Et quelles seront les victimes de cette sorte de prédication ?

Il y aura certainement parmi eux, des repentances sincères ; je n'en ai pas le moindre doute. Mais ce que nous voyons ressemble fortement à une nouvelle définition des notions de repentance et de sainteté et ceux qui refusent ce "réveil" seront montrés du doigt comme s'ils étaient pécheurs.

Nous voyons déjà une certaine dureté s'installer au milieu d'eux. A Toronto, malgré les directives officielles qui exhortent à l'amour et à l'humilité, la façon dont sont traités les opposants n'a rien à voir avec la douceur de Christ.

Cette anomalie est pour le moins déconcertante car s'il s'agissait véritablement d'un authentique réveil comme ils le prétendent, alors l'oeuvre du St Esprit produirait des changements dans la nature de ceux qui sont touchés par Sa Puissance. 

Dans un réveil, les fruits de l'Esprit sont manifeste : ce sont l'amour, la bienveillance, la patience, la bonté et le contrôle de soi. Au lieu de cela, un grand nombre de ceux qui sont atteints par la "bénédiction" deviennent agressifs, arrogants et tellement imbus d'eux mêmes qu'ils ne peuvent tolérer la moindre opposition. C'est bien la preuve que quelque chose ne va pas.

"L'amour" dont on dit qu'il est le principal fruit du réveil de Toronto n'est pas là lorsqu'il s'agit de le manifester à l'égard des membres d'autres églises, et encore moins à l'égard des opposants ! Leur amour semble passionnel à l'égard de Dieu. C'est presque un état d'extase dénué de tout contenu moral.

Cette heureuse condition est sans nul doute très agréable pour ceux qui y participent, mais si elle ne conduit pas à la manifestation d'un amour semblable à celui du Christ, quel résultat durable peut elle bien avoir ?

Ceux qui entretiennent des doutes au sujet de ce réveil sont accusés d'êtres des entêtés et des pharisiens légalistes ; ceux qui éprouvent les esprits (pour voir s'ils sont de Dieu) sont accusés comme résistant au St Esprit ; et ceux qui questionnent les responsables du mouvement sont accusés de rébéllion.

Partager cet article

Commenter cet article