Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

Les forteresses de nos péchés (2 partie)

6 Février 2013 , Rédigé par Sentinelle80 Publié dans #Enseignements

Mais vous allez me dire mais quel est lien entre Israël et moi ? Notre pâque, Jésus a déjà été faite, c'est par son sang que nous sommes sauvés, pardonnés, alors pourquoi la pâque ?

Cette pâque représente pour nous de renouvelé notre engagement avec le Seigneur, de faire une nouvelle alliance, se remettre en question, et d'avoir assez d'humilité pour dire : Oui Seigneur j'ai un problème avec mon péché et je ne sais pas comment m'en débarrasser. C'est une nouvelle décision que vous prenez à la croix, et je veux vous mettre en garde, ce n'est pas une décision à la légère que vous allez prendre, mais une décision radicale et sans retour possible en arrière. De partager le repas du seigneur sans avoir un jugement contre vous-mêmes. Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux, et regarda. Voici, un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla vers lui, et lui dit: Es-tu des nôtres ou de nos ennemis?  Il répondit: Non, mais je suis le chef de l`armée de l`Éternel, j`arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit: Qu`est-ce que mon seigneur dit à son serviteur? Et le chef de l`armée de l`Éternel dit à Josué: Ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi.

Et voici la dernière étape de ce message, après avoir fait ce que l'Éternel avait commander à Josué, voici que celui-ci regarda vers Jéricho, cette forteresse fermée, insaisissable, Josué devait élaborer un plan pour attaquer cette forteresse. Mais, face à Jéricho il n'avait pas une ombre d'idée quant au plan d'attaque.  Combien de fois vous avez essayés de détruire cette Jéricho qui est en vous, cette forteresse qui garde votre péché bien à l'abri, combien de fois vous avez essayé de mettre en place des plans de batailles, qui se sont terminé par un échec ? Mais voici que Josué aperçois un homme qui se tenait debout devant lui, il avait une épée dans sa main, il observait Josué, regardons ensemble peuple de Dieu, cet épisode très important, lorsque Josué lui pose cette question : es tu des nôtres où de nos ennemis ? Lorsque la réponse fut faite, les Écritures nous dit que Josué se prosterna devant cet homme, mais qui pouvait il être ? Jésus lui-même était venu en personne, car c'est lui le chef de l'armée de l'Éternel. Si Jésus avait permis à Josué de voir dans le monde spirituel ce qui se passait à ce moment là, il aurait put voir cette bataille qui se livrait contre Jéricho. Il faut savoir que satan avait pendant des années fortifié cette ville, c'est ce qu'il a fait pour vos péché pendant des années il construit pierre par pierre des remparts tellement épais qu'il nous est impossible de prendre d'assaut cette forteresse. Après avoir traversé le Jourdain, avoir été circoncis, après avoir fait la pâque, à ce moment là Jésus se présente ; je pense qu'il devait tenir un peu près ce langage: Ne t'inquiète pas Josué, cette bataille n'est pas de ton ressort, je te demande de me faire confiance, continu de marcher et de croire et cette forteresse n'existera plus.

Il en sera de même, si vous aussi vous avez une Jéricho, un péché dont vous n'arrivez pas à vous débarrassés, il est peut être temps de revoir votre position et de faire ce que les enfants d'Israël ont fait.

 

Témoignage.

 

J'ai été comme beaucoup le sont aujourd'hui, accros à la pornographie, je sais que beaucoup le sont et se cachent et en souffres. J'ai connu beaucoup de peine de la part des autres j'ai cru avoir à faire à des frères spirituels, mais ils n'ont été que mensonges et moqueries, me laissant dans cet état ou je souffrais de ce péché, c'était comme une pulsion, et cela devenait ingérable dans ma tête, au point de me connecter pour assouvir cette pulsion, puis après il me restait plus que la douleur dans mon cœur, et je me mettais à genoux pour demander pardon au Seigneur. J'en ai entendu de toutes les couleurs, je n'étais pas délivré, je n'étais pas né de nouveau, j'étais attaché à satan, etc. Mais que pouvais pensé ces gens qui m'accusait ? Comprenais t-ils ma souffrance, ma peine, mes pleurs, je criais à Dieu que cela cesse, il y avait des moments où j'étais tranquille, et puis un jour cela revenais et tout cela pendant des années. Même mon associer qui se dit docteur de la parole, m'a laisser dans cet état là, en me disant : O t'inquiète pas c'est pas grave, ça va aller. À cette époque je ne voulais pas prêché, car je me disais que je n'en étais pas digne, et chaque fois que l'on me demandait de prêcher je trouvais toutes les excuses du monde pour ne pas le faire. Et puis j'ai rencontrer un frère qui m'a parler, que me comprenait, qui s'associait à ma souffrance et ma peine, qui avait connu ce même phénomène, et il m'expliqua ce texte de Josué. J'ai médité ce texte, et un jour j'ai pris cette décision de faire le pas. Cela n'a pas été facile, mais grâce au Seigneur je m'en suis sorti. Vous savez on m'avait dis, toujours ces gens bien attentionnés, qu'il fallait que j'aille voir des gens qui pratiquent la délivrance, qu'il fallait qu'ils pris pour moi et qu'ils imposent les mains sur moi, mais j'ai refuser, vous savez sans le savoir nous disons quelques fois des paroles qui blessent, qui font mal, et c'est ce que j'ai endurer de la part de ceux qui se disent chrétiens. Lorsque j'ai pris cette décision je n'avais pas besoin d'eux, ce que j'avais besoin c'est de voir Jésus à l'œuvre dans ma vie, et lorsque je suis arriver devant Jéricho, là où mon péché résidait, Jésus était là, je crois en Lui, il est le chef de l'armée de l'Éternel, et c'est lui qui a combattu jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. J'ai pu voir avec qu'elle puissance il a combattu afin que je sois délivré de ma Jéricho.

Mon frère, ma sœur, si toi aussi tu as une Jéricho qui t'empêchent d'être dans la plénitude de Dieu, fais comme moi médite ce texte, et tu trouveras comme moi la force de te remettre en question. Je sais que Dieu fera ce que tu demandes. Aujourd'hui j'ai cette paix, je n'ai plus cette pulsion, je suis vraiment libre maintenant. Si toi aussi tu te trouves dans cette situation, je t'invite à méditer Josué et tu en tireras des ressources bénéfiques, et tu retrouveras la paix et ainsi d'être dans la plénitude de la grâce de Dieu.    

 

 

Partager cet article

Commenter cet article