Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

La France n’en a pas fini avec l’antisémitisme

5 Juillet 2012 , Rédigé par Sentinelle80 Publié dans #Israël

La France a depuis longtemps choisi son camps. La politique duQuai d’Orsay pro-arabe en est une des preuves. Le tapis rouge déroulé à la finance islamique une autre. La fausse compassion des médias et ses  mensonges envers les « pauvres palestiniens », la tolérance envers l’islamisation apportée par les imams,  la soumission, sinon la collaboration de l’Education Nationale à la montée de l’antisémitisme et de l’antisionisme ont produit leurs effets : l’antisémitisme est bien installé en France. La violence antisémite s’est banalisée.

« Sale juif »: ils sont nombreux à subir cette violence au quotidien. Nous vous présentons le dossier « Voyage au bout du nouvel antisémitisme »du » Nouvel Observateur » du 5 juillet. 

« Antisémitisme, ce qu’on ne veut pas dire » par LeNouvelObservateur

Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du « Nouvel Observateur », explique pourquoi ce dossier.

C’est une goutte. Le 11 juin à Paris, Elie M., 12 ans, a dit à ses parents qu’il faudrait changer de nom : au collège on l’avait traité de « sale juif ». Le 30 avril à Marseille, deux jeunes garçons ont été interpellés dans la rue : « Nous, on est pour la Palestine, on n’aime pas les juifs, on va tous vous tuer, on va tous vous exterminer, sales juifs que vous êtes. » Puis ils se sont fait casser la gueule. Le 8 juin à Sarcelles, un adolescent a été insulté par trois jeunes : « Ferme ta gueule, sale juif. » Il s’est défendu ; l’un d’eux l’a tenu au cou pendant que les deux autres le frappaient. Ça ne fait pas de bruit, une goutte, on ne l’entend que si on tend l’oreille.

Le 26 mars à Paris, un enfant de 11 ans portant tsitsits, ces franges traditionnelles, a pris des coups de poing au visage à quelques mètres de son école. « Sale juif « , a dit son agresseur. Le même jour à Rillieux-la-Pape, dans le Rhône, en rentrant de la synagogue, un rabbin a été insulté par une bande de gamins de 12 ans environ. Ils lui ont jeté des pierres.

« J’aime pas les juifs, c’est comme ça »

Quatre jours plus tôt, Mohamed Merah avait été abattu par la police à l’issue d’une équipée sanglante dans laquelle il avait tué sept personnes dont trois enfants juifs et un rabbin dans une école confessionnelle. Chaque fois c’est pareil : on pense que l’horreur d’un crime éteindra les mauvais instincts. Mais l’émotion, pour être générale, n’est jamais unanime. Au contraire. Le djihadiste toulousain est devenu un genre de héros pour une petite minorité. Des tags à sa gloire, un peu partout, ont fleuri. Lors de la minute de silence imposée dans toutes les écoles en hommage aux victimes de l’école Ozar Hatorah, de nombreux incidents ont été répertoriés.

A Caussade, dans le Tarn-et-Garonne, une collégienne a dit : « Pour les juifs, je m’en fiche, mais s’il y a des Arabes, on peut le faire. J’aime pas les juifs, c’est comme ça. » Convoqués, ses parents l’ont soutenue : « Vous ne faites rien pour les Palestiniens. » A Marseille, une famille a été prise à partie par un doctorant en physique de 24 ans. Fils d’une universitaire et d’un ingénieur, il voulait « parler de la Palestine » avec le père de famille et lui a cassé la mâchoire. « J’ai vu à sa tête qu’il était sioniste », a expliqué à ses juges celui pour qui Mohamed Merah était un « résistant ». Il a été condamné à un an ferme.

Une goutte dans un océan d’actualité. Une de plus. On aimerait l’oublier, la laisser tomber puis sécher dans son coin, la dédaigner. Mais elle revient toujours, avec une régularité de métronome. La France n’en a pas fini avec l’antisémitisme […]

Par Isabelle Monnin

Partager cet article

Commenter cet article

DIEUESTBON 09/07/2012 06:56


N'oublions jamais non plus les promesses de Dieu de faire revenir Israël sur ces terre et cela par la douceur premièrement mais ensuite avec les "chasseurs". Par cette vision des choses les
événements dramatiques (a nos yeux) sont les moyens de Dieu de dire à Israël "ALLER BOUGE TES FESSES RETOURNE SUR TES TERRES" car Dieu sais mieux que nous que le future d'Israël en Europe est
mauvais, shalom

Sentinelle80 08/07/2012 20:26


Non je pense que dans ces temps dernier, une haine se propage, nous sommes entourés de jalousie, de haine raciale, si nous observons les évènements tous est contre Dieu, les jeux pour les enfants
ou tout n'est que violence tuerie et sang, les films nous donne un aperçu de ce qui se passe en France et partout dans le monde, et puis cette religion qui s'impose et qui nous impose leurs
façons de vivre eux aussi ont la haine des juifs particulièrement, je pense ce qui nous reste c'est de prier d'amener les plus isolés au Seigneur Jésus, de toute manière la machine s'embale de
plus en plus et nos chers politiciens ferment les yeux. Maintenant je sais que les évangélistes préfère fermés les yeux, continués dans leurs assemblées et s'enrichire encore plus. Dommage, quand
à moi je proclame la dangerosité des évènements mais je crois que la branche évangélique se moquent du monde et de ce qui y s'y passe. Merci Dieuestbon soit richement béni.

DIEUESTBON 08/07/2012 18:28


Hélas cette situation se réalise avec l'approbation de l'église protestante car je ne voie nul-part une plainte des évangélique à ce sujet ou alors très restreint. Nous ne voulons pas prendre
position par peur de représailles  ou alors cela cache t-il un antisémitisme inconscient ???