Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

L’appel de Joseph 1 Partie

23 Octobre 2012 , Rédigé par Sentinelle80 Publié dans #Enseignements

jacob-joseph.jpg

 

Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage. Il leur dit: Écoutez donc ce songe que j`ai eu! Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l`entourèrent et se prosternèrent devant elle. Ses frères lui dirent: Est-ce que tu régneras sur nous? Est-ce que tu nous gouverneras? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles. Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J`ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi. Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi? Ge 37/5.10

 

J’ai eu à cœur de parler de l’appel de Joseph. C’est un sujet assez difficile à présenter et délicat.

 

J’ai cette impression qu’aujourd’hui, il y a une espèce de machine à fabriquer des pasteurs, ils font des cours bibliques plus où moins long, puis ont leurs délivrent des certificats comme quoi ils sont désormais pasteurs. J’ai pu remarquer une recrudescence de pasteurs, et cela pousse comme des champignons, tous les jours il y a de nouveaux pasteurs, mais qui sont ils exactement ?

 

Je voudrais partager avec vous cet appel de Joseph, c’est un très grand sujet, et nous pouvons très certainement trouver un grand bénéfice quant à l’application de cette vie à notre propre vie.

Le but de cette étude aura deux application différentes : l’une concerne tout le monde ; l’autre est spéciale pour les prédicateurs.

Je commencerai tout abord par l’application générale.

 

Mes amis, Dieu a un but pour ses enfants, nous ne sommes pas uniquement sauvés afin d’aller au ciel, Dieu a pour nous d’autres buts que celui-là. Son but est de nous rendre semblable à son Fils, l’autre c’est de nous qualifier afin que nous puissions régner avec son Fils.

 

Si nous voulons régner avec son Fils, il faut pour cela que nous soyons qualifiés, et pour être qualifiés, il faut que Dieu nous prépare.

La vie de Joseph, nous fera voir de quel façon Dieu prépare l’homme afin qu’il puisse régner avec Jésus Christ.

Je vous pose cette question : aimeriez vous être préparés ? Voudriez vous être qualifié pour ce règne ?

Ce n’est pas une simple question que je vous pose, elle n’est pas banale, car elle demande une implication, une préparation très difficile. Vous savez tous les croyants ne régneront pas tous avec lui, le live de l’Ap nous dit : Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j`ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. Ap 3/21

 

Paul nous dit aussi : Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d`être glorifiés avec lui. Rm 8/17.

Voici donc la condition et des qualifications nécessaires pour l’application générale.

 

La seconde application est pour ceux qui veulent entrés dans un ministère et de prêcher la vérité. Nous ne pouvons pas nous définir comme homme de Dieu, si nous ne passons pas par les qualifications que Dieu donne, et non pas les qualifications selon l’être humain.

 

Dieu, choisi des hommes pour porter son message, il leur donne un ministère, mais ces hommes ont besoin de quelques qualifications nécessaires et indispensable.

C’est une étude assez difficile à apporter à cause de sa particularité et de ce fait, également difficile à comprendre et à recevoir. Mais avec une bonne attention et avec le concours du Saint Esprit vous y parviendrez plus facilement.

 

En parlant de Joseph, je parlerai d’un homme qui a été premièrement choisi et deuxièmement envoyé. Nous verrons aussi ce que cela implique.  Et nous découvrirons à quel point Joseph fut éprouvé par Dieu.

Pour cela nous allons reprendre lecture du texte que j’ai pris pour l’introduction.

 L’école de Dieu !

 

Remarquez l’age de Joseph, il avait 17 ans lorsqu’il vit ces songes, ces songes sont d’une importance capitale. Lorsque Dieu appel un homme, il lui montre ce qu’il va faire. Dieu lui montre les ombres des choses à venir pour sa vie.

C’est ce que Dieu a fait avec Joseph, il lui montre ce qu’il va devenir, mais notez bien que Dieu ne lui montre pas les difficultés qui va survenir dans sa vie.

Tout abord observons ce qui se passe lorsque Joseph annonce ses songes : Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage. V5

Remarquez l’attitude de ses frères, l’Écriture nous dit que ses frères le haïrent encore plus davantage. Ceci nous amène à une situation de jalousie, lorsque Dieu nous appel à un service, cela peut susciter parmi les frères une jalousie, voir de la haine, tout comme les frères de Joseph. Si je me permet de dire cela, est que je suis passer par là, parmi les frères de l’assemblée il y eu une telle jalousie, et une extrême tension, que j’ai dû partir. Mes frère, sachez que le jour où Dieu vous appel, je parle d’un vrai appel ; pas ceux que l’on voit aujourd’hui avec ces nouveaux pasteurs qui ce sont proclamer eux-mêmes. Je vous parle de celui que Dieu à réserver pour vous. Il y aura de la jalousie, voir de la haine. Beaucoup de personnes vous enlèveront votre réputation, elles parleront contre vous, elles diront du mal de vous et il faudra traverser la place du déshonneur, première difficulté.   

Beaucoup de personnes aspirent à une charge dans l’église, il y en a qui désirent êtres prédicateurs de grandes églises, mais la question est : Sommes nous prêts à en payer le prix ?

Mes amis, vous savez Joseph a reçu de Dieu un grand ministère, mais il en a payer le prix.

Prenons lecture au v 19 : Ils se dirent l`un à l`autre: Voici le faiseur de songes qui arrive. Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu`une bête féroce l`a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes. Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit: Ne lui ôtons pas la vie. Ruben leur dit: Ne répandez point de sang; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père. Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu`il avait sur lui.

Ses frères avaient une telle haine, qui se mirent à vouloir le tuer, mais son destin n’était pas de mourir, mais remarquer au v 23 lorsqu’il arrive auprès de ses frères ils le dépouille de sa tunique. Ce v symbolique et important nous démontre que lorsque nous voulons servir Dieu, nous devons accepter d’être dépouillé, dépouiller de toutes idéologies, de toutes pensées, afin que la révélation de sa Parole puisse être gravé dans nos cœurs. Lorsque les frères de Joseph le mirent dans la citerne, ils pensaient l’empêcher d’accomplir ses rêves ! Mais en faisant cela, ils ont contribué à l’accomplissement du plan de Dieu dans la vie de Joseph.

Mes amis, sachez qu’avant d’être élevé à la place d’autorité, il a fallu qu’il descende dans un lieu d’humiliation, et c’est la façon dont Dieu travail. C’est ainsi que vous traverserez le processus du dépouillement, et vous direz : Je croyais que Dieu était avec moi ! Pourquoi Dieu permet il que des personnes me dépouille ainsi ? C’est ainsi que Dieu agit, afin que plus tard nous puissions revêtir la robe d’honneur, parce que nous ne pouvons pas supporter ce vêtement d’honneur autrement. Il nous faut tout abord être dépouillé afin d’être capable de revêtir ce vêtement d’honneur avec humilité. Mes amis, ce n’est pas une école facile, mais une école très fertile et précieuse, mais difficile.

Imaginez ce que ces frères aurait put dire : Adieu Joseph, ah ah alors tu voulais régner sur nous ? Tu croyais que nous allions courber devant toi ? Nous verrons bien ce qui t’arrivera, nous t’avons réglé ton compte. Adieu, pas de nourriture, là au fond de cette citerne, voilà la fin de tes songes, de tes visions. Essayez de réfléchir sur ce que ce garçon pouvait endurer et tout ce que cela voulait dire.  

 

V 26 : Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang? Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l`écoutèrent. Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne; et ils le vendirent pour vingt sicles d`argent aux Ismaélites, qui l`emmenèrent en Égypte. Joseph devient un apatride plus d’identité, nous devons avoir connu ce même sentiment, ce sentiment d’être un apatride, perdre l’identité charnelle pour retrouver une identité spirituelle. C’est aussi cela que nous devons expérimenter ! C’est de savoir qu’elle est notre identité en Christ.  

Le but de Dieu est de préparer Joseph, Dieu n’a pas appelé un homme pour le mettre soudainement à une place de souveraineté ! Ni a une place d’autorité ! Dieu commence son œuvre dans ce jeune homme, c’est ainsi qu’il commencera son œuvre en nous.

Mes amis, je vais vous dire ceci, Dieu permet qu’il soit vendu ; avant de venir un gouverneur, il à dû être un esclave. Que vous puissiez apprendre ces leçons, et tout spécialement, ceux qui aspirent à un rang élever dans l’Église. Sachez réaliser qu’il y a un chemin vers cette place et que le chemin qui mène à la hauteur, commence par la descente. Avant que Dieu vous élève pas à pas, il vous conduit en bas, de plus en plus bas. Avant que vous puissiez exercer l’autorité de Dieu, et de le faire avec efficacité et d’une manière juste, dans la crainte, Dieu doit vous laisser devenir des esclaves.

 

Partager cet article

Commenter cet article