Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

Le jour du Seigneur Et L'enlèvement (Fin)

20 Mai 2015 , Rédigé par Revivaliste Frédéric Klumpp. Publié dans #Enseignements

Le plus grave, c'est ceux, surtout ceux qui professent la foi en Christ qui utilisent les actions immorales des autres pour se divertir contribuent directement au développement d'une opinion publique favorable à l'immoralité et par conséquent à la corruption et à la condamnation éternelle d'un nombre indéterminé d'autres personnes. Ce péché est digne de mort et sera exposé et jugé au jour final du jugement.

Je vais dire quelque chose qui va agrandir la liste de ceux qui n'aime pas la vérité, mais sachez que l'une des meilleurs preuves de la dépravation du cœur de l'humain réside dans le fait que les gens prennent plaisir à la violence, au sang et à la mort. Nous le voyons dans les arènes romaines et grecques, où les spectateurs applaudissaient lorsqu'ils voyaient se battre et s'entretuer. Nous le voyons aussi dans les passants qui regardaient Jésus souffrir une mort horrible. Nous le voyons  dans l'histoire de la persécution des croyants. Nous le voyons également dans la société d'aujourd'hui où des millions d'adultes et d'enfants trouvent du plaisir et de la distraction dans les émissions télévisées et les médias qui dépeignent la souffrance humaine, le sang, la violence et la mort.   

Nous devons avoir l'assurance que notre Sauveur viendra nous arracher à ce monde pour être avec lui pour toujours : Puis nous qui vivrons et qui resterons, serons enlevés avec eux dans les nuées, au-devant du Seigneur, en l'air et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.1Th 4/17.

Elle est pour nous une espérance bénie à tous les rachetés : En attendant la bienheureuse espérance, et l'apparition de la gloire du grand Dieu, et notre Sauveur, Jésus-Christ. Tite 2/13.

Cette parole est certaine car elle est pour nous une grande source de réconfort, à tous les croyants qui souffrent. Dans 1 Th 4/12 l'apôtre Paul emploie la première personne du pluriel le "nous" parce qu'il savait que le retour du Seigneur pouvait s'accomplir de son vivant ; cette même anticipation qu'il communique aux Thessaloniciens, la Bible nous encourage à attendre avec impatience le retour du Seigneur Jésus.

Aujourd'hui, les croyants doivent toujours veiller et espérer dans le retour de Christ qui viendra les chercher selon ce qui est écrit : Même vu la saison, parce qu'il est déjà temps de nous réveiller du sommeil ; car maintenant le salut est plus près de nous, que lorsque nous avons cru. Rm 13 /11

Mais je vous dis ceci, mes frères, que le temps est cour. 1 Co 7/29

Voici, je vous dis un mystère : nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous transmués ; en un moment, et en un clin d'oeil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons transmués. 1 Co 15/51.52

Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est près. Ph 4/5

Il faut comprendre une chose très importante, les membres de l'Église professante qui s'adonnent au mal et qui sont infidèles à Christ seront laissés en arrière : Alors le Royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui ayant pris leurs lampes, s'en allèrent au-devant de l'époux. Mt 25/1

Ici dans la parabole des dix vierges, ce verset insiste sur le fait que tous les croyants doivent constamment veiller à leur condition spirituelle sachant que Christ peut revenir à tout moment. Ils doivent persévérer dans la foi  afin que lorsque le jour et l'heure arriveront, ils soient bien accueillis par le Seigneur : Or pendant qu'elles en allaient acheter, l'époux vint ; et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, puis la porte fut fermée. V10

Celui qui n'a pas de relation personnelle avec le Seigneur, à son retour, sera exclu de sa présence et de son royaume.

Nous devons comprendre la différence entre les folles et les sages, c'est que les folles ne réalisent pas que le Seigneur reviendra : Et quand je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé le lieu, je retournerai, et je vous prendrai avec moi ; afin que là où je suis, vous y soyez aussi. Jn 14/3.

Ici dans ce texte le Seigneur lui-même nous dit qu'il reviendra, aussi vrai que Christ s'en est allé au ciel, il quittera la présence de son Père pour venir chercher ses disciples et les emmener avec lui au ciel dans le lieu qui leur a été préparé.

Telle était l'espérance des chrétiens du NT, et telle est l'espérance de tous les chrétiens d'aujourd'hui. Le dessein ultime qui se rattache au retour du Seigneur est que les croyants puissent être avec lui pour toujours.

Lorsque Jésus dit "Je vous prendrais avec moi" concerne l'enlèvement au cours duquel tous les croyants vivant sur terre seront tous ensembles enlevés sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi ils seront toujours avec le Seigneur.

La venue du Christ pour ses fidèles leur permettra d'échapper à l'heure de la tentation future qui viendra sur le monde.

Nous devons nous approprier  cette promesse, que cette réunion glorieuse et éternelle est un enseignement réconfortant pour tous les disciples de Jésus qui désirent être toujours avec le Seigneur. Consolez vous donc les uns les autres par ces paroles selon 1 Th 4/17.18.

 

Christ indique, ici et ailleurs (Lc 18/8) qu'une grande partie de l'Église ne sera pas prête au moment de son retour : Et les folles dirent aux sages : donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.

Mais les sages répondirent, en disant : [Nous ne pouvons vous en donner], de peur que nous n'en ayons pas assez pour nous et pour vous ; mais plutôt allez vers ceux qui en vendent, et en achetez pour vous-mêmes.

Or pendant qu'elles en allaient acheter, l'époux vint ; et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, puis la porte fut fermée.

Après cela les autres vierges vinrent aussi, et dirent : Seigneur ! Seigneur ! Ouvre-nous ! Mais il leur répondit, et dit : en vérité je ne vous connais point. Veillez donc ; car vous ne savez ni le jour ni l'heure en laquelle le Fils de l'homme viendra.Mt 25/ 8.13

Christ dit ainsi clairement qu'il n'attendra pas que toutes les églises soient prêtes pour revenir.

Il convient de noter que toutes les vierges les fidèles comme les infidèles ont été surprises par la venue de l'époux (V 5.7).

Ceci laisse entendre que la parabole des dix vierges s'applique aux croyants vivants durant la période pré tribulation et non à ceux qui vivront pendant la tribulation, étant donné que ces derniers auront d'excellents signes annonciateurs du retour de Christ à la fin de cette période.

Les membres de l'Église professante qui s'adonnent au mal et qui sont infidèles seront laissés en arrière, ils demeureront au sein de l'Église apostate : Alors l'un des sept Anges qui avaient les sept fioles, vint, et il me parla, et me dit : Viens, je te montrerai la condamnation de la grande prostituée, qui est assise sur plusieurs eaux. Ap 17/1.

La grande prostituée représente la Babylone religieuse et comprend toutes les fausses religions y compris le christianisme apostat. Dans la Bible, la prostitution et l'adultère pris au sens figuré, représentent généralement l'apostasie et l'infidélité envers Dieu : Comment s'est prostituée la cité fidèle ? Elle était pleine de droiture, et la justice logeait en elle, mais maintenant elle est pleine de meurtriers. Es 1/21.

Et il est arrivé que par la facilité qu'elle a à s'abandonner elle a souillé le pays, et a commis adultère avec la pierre et le bois. Je 3/.

Et ta renommée se répandit parmi les nations à cause de ta beauté, car elle était parfaite, à cause de ma magnificence que j'avais mise sur toi, dit le Seigneur l'Éternel.

Mais tu t'es confiée en ta beauté, et tu t'es prostituée à cause de ta renommée, et tu t'es abandonnée à tout passant pour être à lui.

Et tu as pris de tes vêtements, et t'en es fait des hauts lieux de diverses couleurs, tels qu'il n'y en a point, ni n'y en aura [de semblables], et tu t'y es prostituée.

Et tu as pris tes bagues magnifiques, faites de mon or et de mon argent, que je t'avais donné, et tu t'en es fait des images d'un mâle, et tu as commis fornication avec elles.

Et tu as pris tes vêtements de broderie, et les en as couvertes : et tu as mis mon huile de senteurs et mon parfum devant elles. Ez 16/14.18.

Hommes et femmes adultères, ne savez-vous pas que l'amitié du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui voudra être ami du monde, se rend ennemi de Dieu. Jq  4/4.

Ces textes nous montrent clairement un peuple qui professe servir le Seigneur, tout en rendant en réalité un culte à d'autres dieux. Remarquez le contraste frappant qui existe entre la grande prostituée et l'épouse de l'agneau : Réjouissons-nous, tressaillons de joie, et donnons-lui gloire ; car les noces de l'Agneau sont venues, et son épouse s'est parée. Et il lui a été donné d'être vêtue de fin lin pur et éclatant.

Or ce fin lin désigne la justice des Saints. Ap 19/7.8.

Nous devons comprendre que la prostituée est soumise à Satan tout comme l'épouse est soumise à Christ. Satan habille l'une : Et la femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses, et de perles ; et elle tenait à la main une coupe d'or, pleine des abominations de l'impureté de sa prostitution. Ap 17/4.

Tandis que Dieu revêt l'autre : Et il lui a été donné d'être vêtue de fin lin pur et éclatant. Or ce fin lin désigne la justice des Saints. Ap 19/8.

La prostituée ira vers la mort éternelle tandis que l'épouse vers la gloire.

Nous devons savoir, qu'à propos de cette fausse religion, la prostituée rejettera l'Évangile de Christ et des apôtres, la puissance de la piété et les doctrines fondamentales du christianisme : Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes, qui feront de grands prodiges et des miracles, pour séduire même les élus, s'il était possible. Mt 24/24.

Or sache ceci, qu'aux derniers jours il surviendra des temps fâcheux. Car les hommes seront idolâtres d'eux-mêmes, avares, vains, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à leurs pères et à leurs mères, ingrats, profanes ;

Sans affection naturelle, sans fidélité, calomniateurs, incontinents, cruels, haïssant les gens de bien ; traîtres, téméraires, enflés [d'orgueil], amateurs des voluptés, plutôt que de Dieu.

Ayant l'apparence de la piété, mais en ayant renié la force : éloigne-toi donc de telles gens. 2 Tm 3/1.5.

Car le temps viendra auquel ils ne souffriront point la saine doctrine, mais aimant qu'on leur chatouille les oreilles, [par des discours agréables] ils chercheront des Docteurs qui répondent à leurs désirs.

Et ils détourneront leurs oreilles de la vérité, et se tourneront aux fables. 2 Tm/3.4

Elle s'associera à la puissance et à la philosophie de Babylone c'est-à-dire au système du monde avec son immoralité : Parce donc que tu es tiède, et que tu n'es ni froid, ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Ap 3/16.

Les puissances religieuses et politiques s'associeront pour prendre le contrôle spirituel des nations : Et la femme que tu as vue, c'est la grande Cité, qui a son règne sur les Rois de la terre. Ap 17/18.

Ses dirigeants persécuteront les vrais disciples de Christ : Et je vis la femme enivrée du sang des Saints, et du sang des martyrs de Jésus ; et quand je la vis je fus saisi d'un grand étonnement. Ap 17/6.

Elle englobera de nombreuses religions et croyances, et sa doctrine ne sera pas primordiale. Ce qui la préoccupera le plus, ce sera l'unité de son système, de ses valeurs et de ses desseins religieux. Elle deviendra une habitation de démons, un repère de tout esprit impur : Il cria avec force à haute voix, et il dit : Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone, et elle est devenue la demeure des Démons, et la retraite de tout esprit immonde, et le repaire de tout oiseau immonde et exécrable. Ap 18/2.

Tiens-toi maintenant avec tes enchantements, et avec le grand nombre de tes sortilèges, après lesquels tu as travaillé dès ta jeunesse ; peut-être que tu en pourras avoir quelque profit ; peut-être que tu en seras renforcée. Tu t'es lassée à force de demander des conseils. Que les spectateurs des cieux qui contemplent les étoiles, et qui font [leurs] prédictions selon les lunes, comparaissent maintenant, et qu'ils te délivrent des choses qui viendront sur toi. Es 47/12.13.

Il arrivera que tous les croyants recevront l'ordre de sortir du milieu d'elle au risque d'être condamné avec elle : Puis j'entendis une autre voix du ciel, qui disait : Sortez de Babylone mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous ne receviez point de ses plaies. Ap 18/4.

Ce verset est capital car il s'agit d'un appel prophétique que Dieu lance à la dernière génération de croyants, il les s'exhorte à sortir de Babylone, la grande, parce que ceux qui, parmi le peuple de Dieu, demeureront au milieu d'elle participeront inévitablement à ses péchés et, en conséquence, auront part à ses fléaux. L'appel à se séparer du monde et des fausses institutions religieuses a été un aspect essentiel du salut au travers de l'histoire de la rédemption : Retirez-vous, retirez-vous, sortez de là, ne touchez point à aucune chose souillée, sortez du milieu d'elle ; nettoyez-vous, vous qui portez les vaisseaux de l'Éternel. Es 52/11.

Nous devons savoir que l'exode de Babylone, comme celui d'Égypte, était une image de la délivrance du monde et de tout ce qui est impur. Le peuple racheté avait reçu l'ordre formel de se purifier de toute impureté. De même comme une personne accepte Christ comme son Sauveur et Seigneur, elle doit se séparer du monde et se purifier de tout mal : Mon peuple, sortez du milieu d'elle, et sauvez chacun sa vie de l'ardeur de la colère de l'Éternel. Jr51/45.

Mais quand nous sommes jugés, nous sommes enseignés par le Seigneur, afin que nous ne soyons point condamnés avec le monde. 1 Co 11/32.

Vous devez comprendre qu'après l'enlèvement, débutera le jour du Seigneur ; ce sera une période de détresse et de colère pour les impies : Puisque vous savez vous-mêmes très bien que le jour du Seigneur viendra comme le larron en la nuit. Car quand ils diront : nous sommes en paix et en sûreté, alors il leur surviendra une subite destruction, comme le travail à celle qui est enceinte ; et ils n'échapperont point. Mais quant à vous, mes frères, vous n'êtes point dans les ténèbres de sorte que ce jour-là vous surprenne comme le larron. Vous êtes tous des enfants de la lumière, et du jour ; nous ne sommes point de la nuit, ni des ténèbres. Ainsi donc ne dormons point comme les autres, mais veillons, et soyons sobres.

Car ceux qui dorment, dorment la nuit ; et ceux qui s'enivrent, s'enivrent la nuit. Mais nous qui sommes [enfants] du jour, soyons sobres, étant revêtus de la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. Car Dieu ne nous a point destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ. Qui est mort pour nous, afin que soit que nous veillons, soit que nous dormions, nous vivions avec lui. 1 Th 5/2.10.

Nous allons voir en détail ce texte, tout d'abord au verset 2, il est écrit "comme un voleur dans la nuit". Cette métaphore signifie que nous ne savons pas à quel moment aura lieu le jour du Seigneur. Nous n'avons aucun moyen d'en fixer la date exacte : Veillez donc ; car vous ne savez point à quelle heure votre Seigneur doit venir. Mais sachez ceci, que si un père de famille savait à quelle veille de la nuit le larron doit venir, il veillerait, et ne laisserait point percer sa maison. C'est pourquoi, vous aussi tenez-vous prêts ; car le Fils de l'homme viendra à l'heure que vous n'y penserez point. Mt24/42.44.

Lorsque Christ averti ses disciples de toujours se tenir prêt, il fait allusion à son retour du ciel pour ôter les croyants du monde, c'est-à-dire l'enlèvement de l'Église. Jésus déclare explicitement que sa venue pour son Église avant la tribulation aura lieu de manière inattendue et sans le moindre avertissement. Il déclare que ses disciples non seulement ne connaissent pas le moment de sa venue, mais aussi qu'il reviendra à un moment où ils ne l'attendront pas (Mt 24/44).

Cela indique clairement qu'il y aura un élément de surprise, d'étonnement et d'imprévu pour les fidèles, en particulier lors du retour de Christ. Ici on parle parfois de cet évènement comme la première étape du retour de Christ.

En ce qui concerne le retour de Christ avec puissance et gloire pour juger le monde après la tribulation : Et alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel.

Alors aussi toutes les Tribus de la terre se lamenteront en se frappant la poitrine, et verront le Fils de l'homme venant dans les nuées du ciel, avec [une grande] puissance, et une grande gloire. Mt 24/30.

Cette venue sera attendue, anticipée et annoncée : Or quand ces choses commenceront d'arriver, regardez en haut, et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. Lc 21/28.

Les évènements et les signes qui auront lieu durant la tribulation créeront chez les croyants fidèles une certaine attente et assurance, contrairement à l'effet de surprise que les croyants d'aujourd'hui éprouveront lors de l'enlèvement.

Christ nous fait de nouveau allusion à son retour pour les fidèles à un moment inattendu et inconnu. Cet avertissement ne concerne pas les croyants qui vivront pendant la tribulation. La seule façon d'harmoniser l'enseignement de Christ à propos de son retour  inattendu et avec sa déclaration relative à sa venue attendue consiste à présumer que sa venue se fera en deux temps. La première étape comprend le retour de Christ à un moment inattendu pour enlever les croyants de la terre selon 1 Th 4/17 et Jn 14/3.

La seconde étape consiste en sa venue à un moment attendu c'est-à-dire après la tribulation et les signes cosmiques : Or, aussitôt après l'affliction de ces jours-là, le soleil deviendra obscur, et la lune ne donnera point sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les vertus des cieux seront ébranlées. Et alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel. Alors aussi toutes les Tribus de la terre se lamenteront en se frappant la poitrine, et verront le Fils de l'homme venant dans les nuées du ciel, avec [une grande] puissance, et une grande gloire. Mt 24/29.30, pour détruire les méchants et marquer le début de son règne sur la terre selon Ap 19/11.21.

Nous devons comprendre que cette seconde venue de Christ qui représente un événement unique se déroulant cependant en deux phases distinctes vient en parallèle de la venue de Christ prédite dans l'AT ; l'AT parle d'une seule venue du Messie mais voit son accomplissement se dérouler en deux phases : sa venue pour mourir pour nos péchés et sa venue pour régner. Tu as multiplié la nation, tu lui as accru la joie, ils se réjouiront devant toi, comme on se réjouit en la maison, comme on s'égaye quand on partage le butin. Car tu as mis en pièces le joug dont il était chargé, et le bâton dont on lui battait ordinairement les épaules, et la verge de son exacteur, comme au jour de Madian. Parce que tout choc de ceux qui se battent le fait avec tumulte, et que les vêtements sont vautrés dans le sang ; mais ceci sera [comme] un embrasement, quand le feu dévore quelque chose. Car l'enfant nous est né, le Fils nous a été donné, et l'empire a été posé sur son épaule, et on appellera son nom, l'Admirable, le Conseiller, le [Dieu] Fort et puissant, le Père d'éternité, le Prince de paix. Il n'y aura point de fin à l'accroissement de l'empire, et à la prospérité sur le trône de David, et sur son règne, pour l'affermir et l'établir en jugement et en justice, dès maintenant et à toujours ; la jalousie de l'Éternel des armées fera cela. Le Seigneur a envoyé la parole en Jacob, et elle est tombée en Israël Es 9/2.7.

La voix de celui qui crie au désert [est] ; préparez le chemin de l'Éternel, dressez parmi les landes les sentiers à notre Dieu. Toute vallée sera comblée, et toute montagne et tout coteau seront abaissés, et les lieux tortus seront redressés, et les lieux raboteux seront aplanis. Alors la gloire de l'Éternel se manifestera, et toute chair ensemble la verra ; car la bouche de l'Éternel a parlé Es 40/3.5.

L'Esprit du Seigneur l'Éternel est sur moi, c'est pourquoi l'Éternel m'a oint pour évangéliser aux débonnaires, il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour publier aux captifs la liberté, et aux prisonniers l'ouverture de la prison. Pour publier l'an de la bienveillance de l'Éternel, et le jour de la vengeance de notre Dieu ; pour consoler tous ceux qui mènent deuil ; Pour annoncer à ceux de Sion qui mènent deuil, que la magnificence leur sera donnée au lieu de la cendre ; l'huile de joie au lieu du deuil ; le manteau de louange au lieu de l'esprit d'accablement ; tellement qu'on les appellera les chênes de la justice, et la plante de l'Éternel, pour s'y glorifier Es 61/1.3.

Il n'y aura point de fin à l'accroissement de l'empire, et à la prospérité sur le trône de David, cette déclaration prophétique relative à l'instauration du règne de Christ, il n'est fait aucune distinction entre sa première et sa seconde venue. A ce moment précis de l'histoire, toute l'œuvre de rédemption et le règne de Christ sont envisagés dans un avenir lointain. À aucun moment l'AT ne révèle clairement que le règne de Christ sur la terre impliquera un premier puis un second avènement dans l'histoire. De même dans le NT, les intervalles entres les évènements de la fin des temps n'apparaissent pas toujours clairement.

Donc, l'avertissement à caractère urgent que lance Christ lorsqu'il nous encourage à toujours être spirituellement prêts pour sa venue inattendue c'est-à-dire l'enlèvement s'applique à toutes les générations de croyants vivant avant la tribulation selon Mt 24/15.29 : Or quand vous verrez l'abomination qui causera la désolation, qui a été prédite par Daniel le Prophète, être établie dans le lieu saint, (Que celui qui lit [ce Prophète] y fasse attention.) Alors, que ceux qui seront en Judée, s'enfuient aux montagnes. Et que celui qui sera sur la maison, ne descende point pour emporter quoi que ce soit de sa maison. Et que celui qui est aux champs, ne retourne point en arrière pour emporter ses habits. Mais malheur aux femmes enceintes, et à celles qui allaiteront en ces jours-là. Or priez que votre fuite ne soit point en hiver, ni en un jour de Sabbat. Car alors il y aura une grande affliction, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde jusques à maintenant, ni il n'y en aura plus de telle. Et si ces jours-là n'eussent été abrégés, il n'y eût eu personne de sauvé ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés. Alors si quelqu'un vous dit : Voici, le Christ est ici ; ou, il est là ; ne le croyez point. Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes, qui feront de grands prodiges et des miracles, pour séduire même les élus, s'il était possible. Voici, je vous l'ai prédit. Si on vous dit : voici, il est au désert, ne sortez point ; voici, il est dans le lieu le plus retiré de la maison, ne le croyez point. Mais comme l'éclair sort de l'Orient, et se fait voir jusqu'à l'Occident, il en sera de même de l'avènement du Fils de l'homme. Car où sera le corps mort, là s'assembleront les aigles. Or, aussitôt après l'affliction de ces jours-là, le soleil deviendra obscur, et la lune ne donnera point sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les vertus des cieux seront ébranlées.   

Vous comprendrez bien qu'ici, il y a une bonne raison de persévérer dans la foi.

Continuons au V 3 il est dit paix et sûreté, c'est l'incroyant qui dira : Paix et sûreté, ceci peut vouloir dire que le monde attendra et espérera la paix. Le jour du Seigneur et la détresse universelle tomberont sur lui soudainement, détruisant ainsi tout espoir de paix et de sûreté.

V 4  Mais quant à vous, mes frères, vous n'êtes point dans les ténèbres, les croyants ne doivent pas vivre dans le péché ni dans la rébellion. Ils appartiennent au jour qui précède la nuit et ils n'expérimenteront pas la nuit de la colère de Dieu selon les Vs 8 et 9 : Mais nous qui sommes [enfants] du jour, soyons sobres, étant revêtus de la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. Car Dieu ne nous a point destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ.

V5 Veillons, ici le mot veiller en grec "gregoreo" signifie rester éveillé et être aux aguets. Le contexte montre que Paul n'exhorte pas ses lecteurs à "veiller", mais plutôt à êtres préparés spirituellement afin d'échapper à la colère de Dieu qui sera déversée ce jour là : Prenez donc garde à vous-mêmes, de peur que vos coeurs ne soient appesantis par la gourmandise et l'ivrognerie, et par les soucis de cette vie ; et que ce jour-là ne vous surprenne subitement. Car il surprendra comme un filet tous ceux qui habitent sur le dessus de toute la terre. Veillez donc, priant en tout temps, afin que vous soyez faits dignes d'éviter toutes ces choses qui doivent arriver ; et afin que vous puissiez subsister devant le Fils de l'homme Lc 21/34.36.

Mes amis, sachez que, si nous voulons échapper à la colère de Dieu nous devons rester éveillés spirituellement et êtres vigilants sur le plan moral ; nous devons persévérer dans la foi, dans l'amour et dans l'espérance du salut : Veillez donc, priant en tout temps, afin que vous soyez faits dignes d'éviter toutes ces choses qui doivent arriver ; et afin que vous puissiez subsister devant le Fils de l'homme Lc 21/36.

Voyez vous, les disciples de Christ doivent prendre garde à résister au péché et prier que leur amour pour Christ de diminue pas, afin qu'ils puissent recevoir la force nécessaire pour persévérer dans la foi et la justice en Jésus Christ. Ce n'est qu'en persévérant de la sorte qu'ils seront capables d'échapper aux choses terribles qui arriveront sur terre pendant les derniers jours.

Puisque les fidèles seront protégés de la colère de Dieu, ils ne doivent pas craindre le jour du Seigneur, mais ils doivent attendre des cieux son Fils Jésus qui nous délivre de la colère à venir.

V 6 soyez sobres, le mot sobre en grec népho avait deux significations à l'époque du NT.

Dans plusieurs lexiques grecs, ce terme est défini au sens littéral comme un état d'abstinence du vin, ne pas boire du vin, s'abstenir du vin, être totalement insensible au vin ou être tempérant. Il comporte la signification figuratif ou métaphorique de sobriété, de retenue et de maîtrise de soi, comme quelqu'un qui ne boit pas de vin.

Le contexte ici laisse également supposer que Paul n'excluait pas la signification littérale. L'expression veillons et soyons sobres contraste avec les mots du verset suivant : Car ceux qui dorment, dorment la nuit ; et ceux qui s'enivrent, s'enivrent la nuit V7. Ainsi le contraste que présente Paul entre le terme népho et l'ivresse physique indique qu'il se référait à la signification littérale à savoir à l'abstinence de vin.

Comparons la déclaration de Jésus concernant ceux qui mangent et boivent avec les ivrognes et qui sont surpris par son retour : Mais si c'est un méchant serviteur, qui dise en soi même : mon maître tarde à venir ; Et qu'il se mette à battre ses compagnons de service, et à manger et à boire avec les ivrognes ; Le maître de ce serviteur viendra au jour qu'il ne l'attend point, et à l'heure qu'il ne sait point. Et il le séparera, et le mettra au rang des hypocrites ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents Mt 24/48.51.

V 9 Pas destinés à la colère, l'une des raisons pour laquelle l'espérance du retour de Christ apporte une telle consolation aux croyants, est qu'il délivrera de la terrible colère de Dieu, c'est-à-dire des jugements qui seront exécutés durant la période du jour du Seigneur : Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : tombez sur nous, et cachez-nous de devant la face de celui qui est assis sur le trône, et de devant la colère de l'agneau ; Car la grande journée de sa colère est venue ; et qui est ce qui pourra subsister ? Ap 6/16.17.

Les nations se sont irritées, mais ta colère est venue, et le temps des morts est venu pour être jugés, et pour donner la récompense à tes serviteurs les Prophètes, et aux Saints, et à ceux qui craignent ton Nom, petits et grands, et pour détruire ceux qui corrompent la terre Ap 11/18.

Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, du vin pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté de feu et de soufre devant les saints Anges, et devant l'Agneau Ap 14/10.

Puis je vis au ciel un autre signe, grand et admirable, [savoir] sept Anges qui avaient les sept dernières plaies ; car c'est par elles que la colère de Dieu est consommée. Je vis aussi comme une mer de verre mêlée de feu, et ceux qui avaient obtenu la victoire sur la bête, sur son image, sur sa marque, et sur le nombre de son nom, se tenant sur la mer qui était comme de verre, et ayant les harpes de Dieu, Qui chantaient le Cantique de Moïse serviteur de Dieu, et le Cantique de l'Agneau, en disant : que tes oeuvres sont grandes et merveilleuses, ô Seigneur Dieu tout-puissant ! Tes voies [sont] justes et véritables, ô Roi des Saints ! Seigneur, qui ne te craindra, et qui ne glorifiera ton Nom ? Car tu es Saint toi seul, c'est pourquoi toutes les nations viendront et se prosterneront devant toi ; car tes jugements sont pleinement manifestés. Et après ces choses je regardai, et voici le Temple du Tabernacle du témoignage fut ouvert au ciel. Et les sept Anges qui avaient les sept plaies sortirent du Temple, vêtus d'un lin pur et blanc, et ceints sur leurs poitrines avec des ceintures d'or. Et l'un des quatre animaux donna aux sept Anges sept fioles d'or, pleines de la colère du Dieu vivant aux siècles des siècles Ap 15/1.7.

Alors j'ouïs du Temple une voix éclatante, qui disait aux sept Anges : allez, et versez sur la terre les fioles de la colère de Dieu. Ainsi le premier [Ange] s'en alla, et versa sa fiole sur la terre ; et un ulcère malin et dangereux attaqua les hommes qui avaient la marque de la bête, et ceux qui adoraient son image. Et le second Ange versa sa fiole sur la mer, et elle devint comme le sang d'un corps mort, et toute âme qui vivait dans la mer, mourut. Et le troisième Ange versa sa fiole sur les fleuves, et sur les fontaines des eaux, et elles devinrent du sang. Et j'entendis l'Ange des eaux, qui disait : Seigneur, QUI ES, QUI ÉTAIS, et QUI SERAS, tu es juste, parce que tu as fait un tel jugement. A cause qu'ils ont répandu le sang des Saints et des Prophètes, tu leur as aussi donné du sang à boire ; car ils [en] sont dignes. Et j'en ouïs un autre du Sanctuaire, disant : certainement Seigneur Dieu tout-puissant, tes jugements [sont] véritables, et justes. Puis le quatrième Ange versa sa fiole sur le soleil, et [le pouvoir] lui fut donné de brûler les hommes par le feu. De sorte que les hommes furent brûlés par de grandes chaleurs, et ils blasphémèrent le Nom de Dieu qui a puissance sur ces plaies ; mais ils ne se repentirent point pour lui donner gloire. Après cela le cinquième Ange versa sa fiole sur le siège de la bête, et le règne de la bête devint ténébreux, et [les hommes] se mordaient la langue à cause de la douleur qu'ils ressentaient. Et à cause de leurs peines et de leurs plaies ils blasphémèrent le Dieu du Ciel ; et ne se repentirent point de leurs oeuvres. Puis le sixième Ange versa sa fiole sur le grand fleuve d'Euphrate, et l'eau de ce [fleuve] tarit, afin que la voie des Rois de devers le soleil levant fût ouverte. Et je vis sortir de la gueule du dragon, et de la gueule de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits immondes, semblables à des grenouilles ; Car ce sont des esprits diaboliques, faisant des prodiges, et qui s'en vont vers les Rois de la terre et du monde universel, pour les assembler pour le combat de ce grand jour du Dieu tout-puissant. Voici, je viens comme le larron ; bienheureux est celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin de ne marcher point nu, et qu'on ne voie point sa honte. Et il les assembla au lieu qui est appelé en Hébreu Armageddon. Puis le septième Ange versa sa fiole dans l'air ; et il sortit du Temple du Ciel une voix tonnante qui procédait du trône, disant : c'est fait. Alors il se fit des éclairs, et des voix, et des tonnerres, et il se fit un grand tremblement de terre, un tel tremblement, [dis-je], et si grand, qu'il n'y en eut jamais de semblable depuis que les hommes ont été sur la terre. Et la grande Cité fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent ; et la grande Babylone vint en mémoire devant Dieu, pour lui donner la coupe du vin de l'indignation de sa colère Ap 16/1.19.

Et il sortait de sa bouche une épée tranchante, pour en frapper les nations ; car il les gouvernera avec une verge de fer, et il foulera la cuve du vin de l'indignation et de la colère du Dieu tout-puissant Ap 19/15.

V 9 Nous vivions ensemble avec lui, Paul associe notre espérance du salut et notre délivrance du jour de la colère de Dieu au sacrifice de Christ et à son retour, lorsqu'il viendra nous chercher pour que nous puissions vivre ensemble avec lui.

C'est ainsi qu'après l'enlèvement, débutera le jour du Seigneur ; ce qui sera une période de détresse et de colère pour les impies, puis viendra la deuxième étape du retour du Seigneur lorsqu'il apparaîtra pour détruire les impies et régner sur la terre.

 

Consolons nous par ces promesses que le Seigneur viendra nous cherchés, j'espère avoir apporté un petit éclaircissement sur ce sujet qui est un sujet capitale dans la vie des croyants,  nous devons nous tenir prêts chaque jour, comme si le Seigneur venait en ce jour, gardons cette espérance et persévérons dans la foi, veillons et prions afin que ce jour ne nous surprenne pas, encourageons nous par ces paroles et que le St Esprit nous fortifies afin d'être parmi les sages, et lorsqu'il paraîtra le Roi des roi, l'Agneau de Dieu, nous soyons enlevés dans les cieux pour être auprès de lui pour toujours. Soyez encouragés, fortifiés, si ta situation de paraît sans issue, sache que Dieu est là, tout près de toi, dans ces derniers temps nous constatons une montée fulgurante d'une apostasie avec son cortège de faux pasteurs et fausses doctrines et avec toutes sortes d'hérésies.

Soyez bénis (es) que votre espérance ne chancelle pas, mais plutôt soyez encouragés par sa Parole, ses promesses.

 

Revivaliste Frédéric Klumpp.  

Voir les commentaires

Le jour du Seigneur Et L'enlèvement (2eme Partie)

20 Mai 2015 , Rédigé par Revivaliste Frédéric Klumpp. Publié dans #Enseignements

L'enlèvement !

Pour introduire cette deuxième partie, je prendrais un texte connu de tous,

1Th 4/16.17 : Car le Seigneur lui-même avec un cri d'exhortation, et une voix d'Archange, et avec la trompette de Dieu descendra du Ciel ; et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront premièrement ; Puis nous qui vivrons et qui resterons, serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, au-devant du Seigneur, en l'air et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. C'est pourquoi consolez-vous l'un l'autre par ces paroles.

Beaucoup de spéculations autour de cet enlèvement, certains prétendent un tas de choses sur cet évènement tant attendu. Je pense même que trop de spéculations sont faites autour de cela, et ce qui me choque c'est de la manière dont ils le font, en disant qu'ils ont reçus la révélation de Dieu, alors que ni Jésus, ni les anges en connaissent la date, mais certains nous donnent déjà une date, un moment, ce qui est anti scripturaires.

Tout abord, le mot enlèvement vient du latin "raptu" qui veut dire enlever ou attraper au vol. Ce mot latin est l'équivalent du mot grec "harpazo" que l'on traduit par enlever selon 1Th 4/17.

Cet évènement que l'on retrouve dans 1Co 15, fait référence à l'enlèvement de l'Église, lorsqu'elle quittera cette terre pour aller à la rencontre du Seigneur dans les airs.

Il faut savoir que cet évènement concerne uniquement les fidèles des églises de Christ.

Si nous prenons le temps de lire le V 51 et 52, voyez ce que dit Paul : Voici, je vous dis un mystère : nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous transmués ; En un moment, et en un clin d'oeil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons transmués.

Ici le mot mystère auquel Paul fait allusion se rapporte à la vérité suivante : lorsque Jésus reviendra des cieux pour venir chercher son Église, les corps des croyants encore en vie seront immédiatement transformés ; ils seront rendus incorruptibles et immortels.

Allons ensemble lire un autre texte Jn 14/3 : Et quand je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé le lieu, je retournerai, et je vous prendrai avec moi ; afin que là où je suis, vous y soyez aussi.

Aussi vrai que Jésus est allé au ciel, il quittera la présence de son Père pour venir chercher ses disciples et les emmener avec lui au ciel, dans un lieu qui nous a été préparé. Telle est notre espérance.

Le dessein ultime qui se rattache au retour du Seigneur est que les croyants puissent être avec lui pour toujours.

Les paroles "je vous prendrais avec moi" concernent l'enlèvement au cours duquel tous les croyants vivants sur terre seront tous enlevés sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs et ainsi ils seront toujours avec le Seigneur selon 1Th 4/17.

Continuons au V 51 : Voici, je vous dis un mystère : nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous transmués, ici l'emploi du pronom "nous" par Paul, montre qu'il adhérait au point de vue néo testamentaire selon lequel il était possible que le retour de Christ pour les fidèles de ses églises ait lieu du vivant de sa génération. Bien que ce ne fût pas le cas, Paul ne se trompait pas dans sa foi, car il savait que Christ pouvait revenir à n'importe quel moment. Ceux qui s'attendent à ce que Christ revienne de leur vivant adhèrent eux aussi au même point de vue néo testamentaire.

Les paroles de Jésus et le NT tout entier exhortent chaque croyant à croire que la dernière heure est arrivée et à vivre dans l'espérance du retour de Christ durant leur vie : Tellement qu'il ne vous manque aucun don, pendant que vous attendez la manifestation de notre Seigneur Jésus-Christ,  Qui aussi vous affermira jusqu’à la fin, pour être irrépréhensibles en la journée de notre Seigneur Jésus-Christ 1Co 1/7.8.

La nuit est passée et le jour est approché ; rejetons donc les oeuvres de ténèbres, et soyons revêtus des armes de lumière Rm 13/12.

Mais pour nous, notre bourgeoisie est dans les Cieux, d'où aussi nous attendons le Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ Ph 3/20.

Et pour attendre des Cieux son Fils Jésus, qu'il a ressuscité des morts, et qui nous délivre de la colère à venir 1Th 1/10.

Car nous vous disons ceci par la parole du Seigneur, que nous qui vivrons et resterons à la venue du Seigneur, ne préviendrons point ceux qui dorment. Car le Seigneur lui-même avec un cri d'exhortation, et une voix d'Archange, et avec la trompette de Dieu descendra du Ciel ; et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront premièrement ; Puis nous qui vivrons et qui resterons, serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, au-devant du Seigneur, en l'air et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur 1Th 4/15.17.

En attendant la bienheureuse espérance, et l'apparition de la gloire du grand Dieu, et notre Sauveur, Jésus-Christ Tt 2/13.

Vous [donc] aussi attendez patiemment, [et] affermissez vos coeurs ; car la venue du Seigneur est proche. Mes frères, ne vous plaignez point les uns des autres, afin que vous ne soyez point condamnés ; voilà, le juge se tient à la porte Jq 5/8.9.

Jeunes enfants, c'est ici le dernier temps ; et comme vous avez entendu que l'Antéchrist viendra, il y a même dès maintenant plusieurs Antéchrists ; et nous connaissons à cela que c'est le dernier temps 1Jn 2/18.

Maintenant donc, mes petits-enfants, demeurez en lui ; afin que quand il apparaîtra, nous ayons assurance, et que nous ne soyons point confus de sa présence, à sa venue V 28.

Voici, je viens bientôt ; bienheureux est celui qui garde les paroles de la prophétie de ce Livre Ap 22/7.

Or voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec  moi, pour rendre à chacun selon son œuvre V 12.

Celui qui rend témoignage de ces choses, dit : Certainement je viens bientôt, Amen ! Oui, Seigneur Jésus, vient ! V 20.

C'est ainsi que l'on peut dire que ceux qui s'attendent pas à son retour de leur vivant ne vivent pas selon le modèle apostolique.

Il faut comprendre que, juste avant l'enlèvement, alors que Christ descend du ciel pour venir chercher son Église, les morts ressusciteront selon 1 Th 4/16. Mais ce n'est pas la même résurrection que celle mentionnée dans Ap 20/4 : Et je vis des trônes, sur lesquels [des gens] s'assirent, et [l'autorité] de juger leur fut donnée, [et je vis] les âmes de [ceux qui avaient été] décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la Parole de Dieu, qui n'avaient point adoré la bête ni son image, et qui n'avaient point pris sa marque en leurs fronts, ou en leurs mains, lesquels devaient vivre et régner avec Christ mille ans.   

Essayons de comprendre ce que cela signifie, ceux qui sont assis sur les trônes sont probablement les vainqueurs des églises de tous les temps. Il est possible que les saints de l'AT en fassent partie : Alors il me dit : fils d'homme, ces os sont toute la maison d'Israël ; voici, ils disent : nos os sont devenus secs, et notre attente est perdue, c'en est fait de nous. C'est pourquoi prophétise, et leur dis : ainsi a dit le Seigneur l'Éternel : mon peuple, voici, je m'en vais ouvrir vos sépulcres, et je vous tirerai hors de vos sépulcres, et vous ferai rentrer en la terre d'Israël. Et vous, mon peuple, vous saurez que je suis l'Éternel quand j'aurai ouvert vos sépulcres, et que je vous aurai tirés hors de vos sépulcres. Et je mettrai mon esprit en vous, et vous revivrez, et je vous placerai sur votre terre ; et vous saurez que moi l'Éternel j'aurai parlé, et que je l'aurai fait, dit l'Éternel Ez 37/11.14.

Car il est notre paix, qui des deux en a fait un, ayant rompu la clôture de la paroi mitoyenne ; Ayant aboli en sa chair l'inimitié, [savoir] la Loi des commandements qui consiste en ordonnances ; afin qu'il créât les deux en soi-même pour être un homme nouveau, en faisant la paix ; Et qu'il réunît les uns et les autres pour former un corps devant Dieu, par la croix, ayant détruit en elle l'inimitié. Et étant venu il a évangélisé la paix à vous qui étiez loin, et à ceux qui étaient près. Car nous avons par lui les uns et les autres accès auprès du Père en un même Esprit. Vous n'êtes donc plus des étrangers ni des gens de dehors ; mais les concitoyens des Saints, et les domestiques de Dieu. Étant édifiés sur le fondement des Apôtres, et des prophètes, et Jésus-Christ lui-même étant la maîtresse pierre du coin ; En qui tout l'édifice posé et ajusté ensemble, s'élève pour être un Temple saint au Seigneur. En qui vous êtes édifiés ensemble, pour être un Tabernacle de Dieu en esprit Ep 2/14.22.

Celle-ci aura lieu après le retour de Christ sur la terre, lorsqu'il détruira les méchants et liera satan selon Ap 19/11 à 20/3.

La résurrection décrite dans Ap 20/4 concerne les martyrs de la tribulation et peut être les saints de l'AT : Bienheureux et saint [est] celui qui a part à la première résurrection ; la mort seconde n'a point de puissance sur eux, mais ils seront Sacrificateurs de Dieu, et de Christ, et ils régneront avec lui mille ans.

Au même moment où les morts en Christ ressusciteront, les chrétiens vivants seront transfigurés, leur corps deviendra immortel : Voici, je vous dis un mystère : nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous transmués ; En un moment, et en un clin d'oeil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons transmués. Car il faut que ce corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce mortel revête l'immortalité 1Co 15/51.53.

Le tout se produira très rapidement en un clin d'œil selon le V 52.

Il faut savoir que, ces croyants ressuscités et les croyants transfigurés seront alors enlevés pour aller à la rencontre du Seigneur dans les airs. C'est-à-dire qu'ils se retrouveront dans l'atmosphère située entre le ciel et la terre. Ils seront visiblement unis à Christ selon 1 Th 4/16.17 : Car le Seigneur lui-même avec un cri d'exhortation, et une voix d'Archange, et avec la trompette de Dieu descendra du Ciel ; et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront premièrement ; Puis nous qui vivrons et qui resterons, serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, au-devant du Seigneur, en l'air et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur, amenés dans la maison du Père, dans le ciel Jn 14/2.3, et unis au  bien aimés décédés avant eux 1Th 4/13.18.

C'est ainsi que, l'affliction, les persécutions, l'oppression le péché et la  mort ne les toucheront plus ; ils seront épargnés de la colère à venir c'est-à-dire la grande tribulation qui sera notre prochaine étude. Voici quelques textes bibliques qui nous parlent de cela.

1 l'affliction : Car c'est aussi pour cela que nous gémissons, désirant avec ardeur d'être revêtus de notre domicile, qui est du Ciel : Si toutefois nous sommes trouvés vêtus, et non point nus. Car nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons étant chargés ; vu que nous désirons, non pas d'être dépouillés, mais d'être revêtus ; afin que ce qui est mortel, soit absorbé par la vie 2Co 5/2.4.

Mais pour nous, notre bourgeoisie est dans les Cieux, d'où aussi nous attendons le Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ ; Qui transformera notre corps vil, afin qu'il soit rendu conforme à son corps glorieux, selon cette efficace par laquelle il peut même s'assujettir toutes choses Ph 3/20.21.

2 les persécutions et l'oppression : Parce que tu as gardé la parole de ma patience, je te garderai aussi de l'heure de la tentation qui doit arriver dans tout le monde, pour éprouver ceux qui habitent sur la terre Ap 3/10.

Ce ch d'Ap 3/10 nous montre une chose importante, ce temps d'épreuve correspond à la colère de Dieu sur l'impie selon les ch 6 à 19, Es 13/6.13 : Hurlez ; car la journée de l'Éternel est proche, elle viendra comme un dégât [fait] par le Tout-Puissant. C'est pourquoi toutes les mains deviendront lâches, et tout coeur d'homme se fondra. Ils seront épouvantés, les détresses et les douleurs les saisiront, ils seront en travail comme celle qui enfante, chacun s'étonnera [regardant] vers son prochain, leurs visages seront comme des visages enflammés. Voici, la journée de l'Éternel vient, elle est cruelle, elle n'est que fureur et ardeur de colère, pour réduire le pays en désolation, et il en exterminera les pécheurs. Même les étoiles des cieux et leurs astres ne feront point luire leur clarté ; le Soleil s'obscurcira quand il se lèvera, et la Lune ne fera point resplendir sa lueur. Je punirai le monde habitable à cause de sa malice, et les méchants à cause de leur iniquité ; je ferai cesser l'arrogance de ceux qui se portent fièrement, et j'abaisserai la hauteur de ceux qui se font redouter. Je ferai qu'un homme sera plus précieux que le fin or ; et une personne, plus que l'or d'Ophir. C'est pourquoi je ferai crouler les cieux, et la terre sera ébranlée de sa place, à cause de la fureur de l'Éternel des armées, et à cause du jour de l'ardeur de sa colère.  

Et il arrivera en ce jour-là, que la gloire de Jacob sera diminuée, et que la graisse de sa chair sera fondue. Et il [en] arrivera comme quand le moissonneur cueille les blés, et qu'il moissonne les épis avec son bras ; il [en] arrivera, dis-je, comme quand on ramasse les épis dans la vallée des Réphaïns. Mais il y demeurera quelques grappillages, comme quand on secoue l'olivier, et qu'il reste deux ou trois olives au bout des plus hautes branches, et qu'il y en a quatre ou cinq que l'olivier a produites dans ses branches fruitières, dit l'Éternel, le Dieu d'Israël. En ce jour-là, l'homme tournera sa vue vers celui qui l'a fait, et ses yeux regarderont vers le Saint d'Israël. Et il ne jettera plus sa vue vers les autels qui sont l'ouvrage de ses mains, et ne regardera plus ce que ses doigts auront fait, ni les bocages, ni les tabernacles. En ce jour-là, les villes de sa force, qui auront été abandonnées à cause des enfants d'Israël, seront comme un bois taillis et des rameaux abandonnés, et il y aura désolation. Parce que tu as oublié le Dieu de ton salut, et que tu ne t'es point souvenue du rocher de ta force, à cause de cela tu as transplanté des plantes [tirées des lieux] de plaisance, et tu as planté des provins d'un pays étranger. De jour tu auras fait croître ce que tu auras planté, et le matin tu auras fait lever ta semence ; [mais] la moisson sera enlevée au jour que l'on voulait en jouir, et il y aura une douleur désespérée Es 17/4.11.

Voici, il vient un jour pour l'Éternel, et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi, [Jérusalem]. J'assemblerai donc toutes les nations en bataille contre Jérusalem, et la ville sera prise, et les maisons pillées, et les femmes violées, et la moitié de la ville sortira en captivité, mais le reste du peuple ne sera point retranché de la ville. Car l'Éternel sortira, et combattra contre ces nations-là, comme il a combattu au jour de la bataille. Et ses pieds se tiendront debout en ce jour-là sur la montagne des Oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté d'orient ; et la montagne des Oliviers sera fendue par le milieu, vers l'Orient et l'Occident, de sorte qu'il y aura une très grande vallée ; et une moitié de la montagne se retirera vers l'Aquilon, et l'autre moitié vers le Midi Za 14/1.4.

Et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon Nom. Et alors plusieurs seront scandalisés, et se trahiront l'un l'autre, et se haïront l'un l'autre. Et il s'élèvera plusieurs faux prophètes, qui en séduiront plusieurs. Et parce que l'iniquité sera multipliée, la charité de plusieurs se refroidira. Mais qui aura persévéré jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé. Et cet Évangile du Royaume sera prêché dans toute la terre habitable, pour servir de témoignage à toutes les nations, et alors viendra la fin. Or quand vous verrez l'abomination qui causera la désolation, qui a été prédite par Daniel le Prophète, être établie dans le lieu saint, (Que celui qui lit [ce Prophète] y fasse attention.) Alors, que ceux qui seront en Judée, s'enfuient aux montagnes. Et que celui qui sera sur la maison, ne descende point pour emporter quoi que ce soit de sa maison. Et que celui qui est aux champs, ne retourne point en arrière pour emporter ses habits. Mais malheur aux femmes enceintes, et à celles qui allaiteront en ces jours-là. Or priez que votre fuite ne soit point en hiver, ni en un jour de Sabbat. Car alors il y aura une grande affliction, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde jusques à maintenant, ni il n'y en aura plus de telle. Et si ces jours-là n'eussent été abrégés, il n'y eût eu personne de sauver ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés. Alors si quelqu'un vous dit : Voici, le Christ est ici ; ou, il est là ; ne le croyez point. Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes, qui feront de grands prodiges et des miracles, pour séduire même les élus, s'il était possible. Voici, je vous l'ai prédit. Si on vous dit : voici, il est au désert, ne sortez point ; voici, il est dans le lieu le plus retiré de la maison, ne le croyez point. Mais comme l'éclair sort de l'Orient, et se fait voir jusqu'à l'Occident, il en sera de même de l'avènement du Fils de l'homme. Car où sera le corps mort, là s'assembleront les aigles. Or, aussitôt après l'affliction de ces jours-là, le soleil deviendra obscur, et la lune ne donnera point sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les vertus des cieux seront ébranlées. Et alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel. Alors aussi toutes les Tribus de la terre se lamenteront en se frappant la poitrine, et verront le Fils de l'homme venant dans les nuées du ciel, avec [une grande] puissance, et une grande gloire. Et il enverra ses Anges, qui avec un grand son de trompette assembleront ses élus, des quatre vents, depuis l'un des bouts des cieux jusques à l'autre bout Mt 24/9.31.

J'aimerai revenir sur le ch 3/10 d'Ap, il est dit ceci : "l'heure de la tentation".

Voyez vous, la promesse de Jésus Christ de garder les fidèles de Philadelphie à l'heure de la tentation est identique à celle de 1Th 1/10.

Jésus nous délivre de la colère à venir, et cette parole s'étend à tous les fidèles du Seigneur au travers des âges.

Cette heure, c'est la période fixée par Dieu d'épreuve, de colère et de détresse qui viendra sur le monde entier au cours des dernières années de cet âge, juste avant l'établissement du royaume de Christ sur terre : Et tu nous as faits Rois et Sacrificateurs à notre Dieu ; et nous régnerons sur la terre Ap 5/10.

 

Et je vis des trônes, sur lesquels [des gens] s'assirent, et [l'autorité] de juger leur fut donnée, [et je vis] les âmes de [ceux qui avaient été] décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la Parole de Dieu, qui n'avaient point adoré la bête ni son image, et qui n'avaient point pris sa marque en leurs fronts, ou en leurs mains, lesquels devaient vivre et régner avec Christ mille ans Ap 20/4.

Je vous invite à lire aussi les ch 6 à 19 d'Ap.

 

Nous devons comprendre, que lorsque les croyants fidèles seront enlevés à la rencontre du Seigneur dans les airs, Jésus Christ et là je le précise bien, car beaucoup encore l'ignore, mais Jésus Christ abandonnera à leur sort tous ceux qui, dans le monde et dans l'Église visible, rejettent la vérité et qui prennent plaisir à l'injustice.

Allons ensemble dans 2 Th 2/12 : Afin que tous ceux-là soient jugés qui n'ont point cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'iniquité.

Mais qu'est ce que cela veut bien dire ! Prendre plaisir à l'injustice est de refuser l'amour de la vérité selon les V 9.10 : Et quant à l'avènement [du méchant], il est selon l'efficace de Satan, en toute puissance, en prodiges et en miracles de mensonge ; Et en toute séduction d'iniquité, dans ceux qui périssent ; parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité, pour être sauvés.

Et ce sera le facteur décisif du jugement de Dieu dans les derniers jours.

Tout abord, ceux qui sont destinés à subir la colère de Dieu sont ceux qui n'ont pas aimé la vérité et qui, par conséquent, n'y ont pas pris part ; car ils se sont réjouis du mal et de l'immoralité. J'aimerai que l'on puisse lire 2Tm 3/1 : Or sache ceci, qu'aux derniers jours il surviendra des temps fâcheux. Il faut comprendre, que les derniers jours font référence à l'ère chrétienne dans son ensemble. Cependant, Paul prophétise par le St Esprit que les choses iront en s'empirant au fur et à mesure que la fin approche. Les derniers jours seront caractérisés par une méchanceté de plus en plus cruelle, un affaiblissement des principes moraux et la multiplication des faux croyants et des fausses églises au sein du royaume de Dieu. Ces temps seront particulièrement cruels et éprouvants pour les véritables serviteurs de Dieu.

Et puis, Paul lance cet avertissement afin de fortifier les pasteurs et les églises qui demeurent fidèles à Christ et à sa révélation. La pleine bénédiction du salut en Christ et la puissante effusion de l'Esprit seront toujours accessibles à ceux qui seront restés fidèles à la foi et aux œuvres du NT.

C'est ainsi qu'une plus grande grâce et un plus grand pouvoir seront accordés aux membres de l'église apostolique qui se cramponneront à la foi originelle confiée aux saints : Aussi les Apôtres rendaient témoignage avec une grande force à la résurrection du Seigneur Jésus ; et une grande grâce était sur eux tous Ac 4/33.

Or la Loi est intervenue afin que l'offense abondât ; mais où le péché a abondé, la grâce y a abondé par-dessus Rm 5/20.

Mes bien-aimés, comme je m'étudie entièrement à vous écrire du salut [qui nous est] commun, il m'a été nécessaire de vous écrire pour vous exhorter à soutenir le combat pour la foi qui a été une fois donnée aux Saints Jud 1/3.

Pour les autres, ils seront livrés à la justice divine, à la tromperie démoniaque et à la puissance des ténèbres.

Dans Rm 1/32 nous lisons ceci : Et qui, bien qu'ils aient connu le droit de Dieu, [savoir], que ceux qui commettent de telles choses sont dignes de mort, ne les commettent pas seulement, mais encore ils favorisent ceux qui les commettent. Voyez vous, la dernière parole de Paul concernant la nature pécheresse de l'homme mentionne la condamnation par Dieu d'une condition encore plus accablante que la pratique elle-même, à savoir le soutien et l'encouragement du mal par le plaisir que l'on prend aux actions immorales des autres. Cette disposition est la dernière phase de la dépravation : la jouissance indirecte de la convoitise et du mal. Le péché devient une distraction.

Dans certaine traduction il est écris à ce même verset "approuvent", ici le verbe approuvent en grec "suneudokeo" qui signifie "être d'accord avec", "consentir à" ou "partager le même point de vue que" ceci évoque la jouissance temporaire des péchés des autres qui prédomine dans la société humaine. Aujourd'hui, nous savons à quel point est nuisible la représentation de l'immoralité omniprésente au sein des émissions de divertissement proposées par les médias. Cependant beaucoup de gens approuvent cela et en tirent du plaisir. Le fait d'être diverti par la vision d'autres personnes qui pèchent et s'engagent dans les actions impies, même quand on s'en abstient soi même, nous place sous la même condamnation divine que ceux qui s'adonnent à de telles pratiques mauvaises. Quelle que soit la société, le péché empire lorsqu'il ne rencontre aucune inhibition provenant de la désapprobation des autres. 

Voir les commentaires

Le jour du Seigneur Et L'enlèvement ! (1er Partie)

20 Mai 2015 , Rédigé par Revivaliste Frédéric Klumpp. Publié dans #Enseignements

Bon nombres de gens aujourd'hui, nous donne des pronostics sur l'enlèvement, le jour du Seigneur et la grande tribulation.

Tout est bon, pour anéantir les espoirs de certains, il y a tant de discussions folles, et d'autres qui se présente comme prophète et vous annoncent le retour imminent de Jésus Christ, d'autres affirment même que ce sera pour le mois de Mars. Ben voyons !

Tous les articles vont bon train, les paroles, et toujours des paroles, mais que dit les Écritures ?

Je vais essayer de donner les différentes étapes d'après les Écritures, pour que nous puissions bien comprendre ce que le Seigneur nous a enseigné.

Le jour du Seigneur !

Comme introduction je prendrai tout abord un texte dans 1Th 5/1.2 : Or touchant le temps et le moment, mes frères, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive ; Puisque vous savez vous-mêmes très bien que le jour du Seigneur viendra comme le larron en la nuit.

Il faut tout abord comprendre une chose, le jour du Seigneur ne correspond pas spécifiquement à un jour de 24 heures, mais à une longue période de temps durant laquelle les ennemis de Dieu seront anéantis, plusieurs textes nous apprends sur ce jour du Seigneur.

Es 2/12.21 : Car il y a un jour [assigné] par l'Éternel des armées contre tout orgueilleux et hautain, et contre tout homme qui s'élève, et il sera abaissé ; Et contre tous les cèdres du Liban hauts et élevés, et contre tous les chênes de Basan ; Et contre toutes les hautes montagnes, et contre tous les coteaux élevés ; Et contre toute haute tour, et contre toute muraille forte ; Et contre tous les navires de Tarsis, et contre toutes les peintures de plaisance. Et l'élévation des hommes sera humiliée, et les hommes qui s'élèvent seront abaissés ; et l'Éternel sera seul haut élevé en ce jour-là. Et quant aux idoles, elles tomberont toutes. Et [les hommes] entreront aux cavernes des rochers, et aux trous de la terre, à cause de la frayeur de l'Éternel, et à cause de sa gloire magnifique, lorsqu'il se lèvera pour châtier la terre. En ce jour-là l'homme jettera aux taupes et aux chauves souris les idoles de son argent, et les idoles de son or, qu'on lui aura faites pour se prosterner [devant elles]. Et ils entreront dans les fentes des rochers, et dans les quartiers des rochers à cause de la frayeur de l'Éternel, et à cause de sa gloire magnifique, quand il se lèvera pour punir la terre.

Es 13/9.16 : Voici, la journée de l'Éternel vient, elle est cruelle, elle n'est que fureur et ardeur de colère, pour réduire le pays en désolation, et il en exterminera les pécheurs. Même les étoiles des cieux et leurs astres ne feront point luire leur clarté ; le Soleil s'obscurcira quand il se lèvera, et la Lune ne fera point resplendir sa lueur. Je punirai le monde habitable à cause de sa malice, et les méchants à cause de leur iniquité ; je ferai cesser l'arrogance de ceux qui se portent fièrement, et j'abaisserai la hauteur de ceux qui se font redouter. Je ferai qu'un homme sera plus précieux que le fin or ; et une personne, plus que l'or d'Ophir. C'est pourquoi je ferai crouler les cieux, et la terre sera ébranlée de sa place, à cause de la fureur de l'Éternel des armées, et à cause du jour de l'ardeur de sa colère. Et [chacun] sera comme un chevreuil qui est chassé, et comme une brebis que personne ne retire ; chacun tournera visage vers son peuple, et chacun s'enfuira vers son pays. Quiconque sera trouvé, sera transpercé ; et quiconque s'y sera joint, tombera par l'épée. Et leurs petits enfants seront écrasés devant leurs yeux, leurs maisons seront pillées, et leurs femmes violées.

Es 34/1.4 : Approchez-vous, nations, pour écouter, et vous peuples, soyez attentifs ; que la terre et tout ce qui est en elle, écoute ; que le monde habitable et tout ce qui y est produit, [écoute] ; Car l'indignation de l'Éternel est sur toutes ces nations, et sa fureur sur toute leur armée ; il les a mises à l'interdit, il les a livrées pour être tuées. Leurs blessés à mort seront jetés là, et la puanteur de leurs corps morts se répandra, et les montagnes découleront de leur sang. Et toute l'armée des cieux se fondra, et les cieux seront mis en rouleau comme un livre, et toute leur armée tombera, comme tombe la feuille de la vigne, et comme tombe celle du figuier.

Jé 46/10 : Car c'est ici la journée du Seigneur l'Éternel des armées, journée de vengeance, pour se venger de ses adversaires.

L'épée dévorera, et elle sera rassasiée [et] enivrée de leur sang ; car il y a un sacrifice au Seigneur l'Éternel des armées dans le pays de l'Aquilon, auprès du fleuve d'Euphrate.

Joël ch 1/15 jusqu'au ch 2/11.

Joë 3/3.9 : Et qu'ils ont jeté le sort sur mon peuple ; et qu'ils ont donné un enfant pour une prostituée, et ont vendu la jeune fille pour du vin, qu'ils ont bu. Et qu'ai-je aussi affaire de vous, Tyr et Sidon, et de vous, toutes les limites de la Palestine, me rendrez-vous ma récompense, ou me voulez-vous irriter ? Je vous rendrai promptement et sans délai votre récompense sur votre tête. Car vous avez pris mon argent et mon or, et avez emporté dans vos temples mes choses les plus précieuses, et les meilleures. Et vous avez vendu les enfants de Juda, et les enfants de Jérusalem aux enfants des Grecs, afin de les éloigner de leur contrée. Voici, je les ferai lever du lieu auquel [ils ont été transportés après que] vous les avez vendus ; et je ferai retourner votre récompense sur votre tête. Je vendrai donc vos fils et vos filles entre les mains des enfants de Juda, et ils les vendront à ceux de Séba, [qui les transporteront] vers une nation éloignée ; car l'Éternel a parlé. Publiez ceci parmi les nations : Préparez la guerre ; réveillez les hommes forts, que tous les gens de guerre s'approchent, et qu'ils montent.

V 12.17 : Que les nations se réveillent, et qu'elles montent à la vallée de Josaphat ; car je serai assis là pour juger toutes les nations d'alentour. Mettez la faucille, car la moisson est mûre ; venez, et descendez, car le pressoir est plein : les cuves regorgent, car leur malice est grande. Peuples, peuples, à la vallée de décision ; car la journée de l'Éternel est proche dans la vallée de décision. Le soleil et la lune ont été obscurcis, et les étoiles ont retiré leur lueur. Et l'Éternel rugira de Sion, et fera ouïr sa voix de Jérusalem, et les Cieux et la terre seront ébranlés, et l'Éternel [sera] un asile à son peuple, et la force des enfants d'Israël.  Et vous saurez que je suis l'Éternel votre Dieu, qui habite en Sion, la montagne de ma sainteté ; et Jérusalem ne sera que sainteté, et les étrangers n'y passeront plus.

Am 5/18.20 : Malheur à vous qui désirez le jour de l'Éternel ; De quoi vous [servira] le jour de l'Éternel ? Ce sont des ténèbres, et non pas une lumière. C'est comme si un homme s'enfuyait de devant un lion, et qu'un ours le rencontrât, ou qu'il entrât en la maison, et appuyât sa main sur la paroi, et qu'un serpent le mordît. Le jour de l'Éternel ne sont-ce pas des ténèbres, et non une lumière ? Et l'obscurité n'est-elle point en lui, et non la clarté ?

Za 14/1.3 : Voici, il vient un jour pour l'Éternel, et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi, [Jérusalem]. J'assemblerai donc toutes les nations en bataille contre Jérusalem, et la ville sera prise, et les maisons pillées, et les femmes violées, et la moitié de la ville sortira en captivité, mais le reste du peuple ne sera point retranché de la ville. Car l'Éternel sortira, et combattra contre ces nations-là, comme il a combattu au jour de la bataille.

Et il sera suivi du règne de Christ sur la terre selon So 3/14.17 : Réjouis-toi avec chant de triomphe, fille de Sion ! Jette des cris de réjouissance, ô Israël ! Réjouis-toi, et t'égaye de tout ton coeur, fille de Jérusalem !

L'Éternel a aboli ta condamnation, il a éloigné ton ennemi ; le Roi d'Israël, l'Éternel, [est] au milieu de toi ; tu ne sentiras plus de mal. En ce temps-là, on dira à Jérusalem : Ne crains point, Sion, que tes mains ne soient point lâches. L'Éternel ton Dieu est au milieu de toi ; le Puissant te délivrera ; il se réjouira à cause de toi d'une grande joie : Il se taira à cause de son amour, et il s'égayera à cause de toi avec chant de triomphe.

Ap 20/4.7 : Et je vis des trônes, sur lesquels [des gens] s'assirent, et [l'autorité] de juger leur fut donnée, [et je vis] les âmes de [ceux qui avaient été] décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la Parole de Dieu, qui n'avaient point adoré la bête ni son image, et qui n'avaient point pris sa marque en leurs fronts, ou en leurs mains, lesquels devaient vivre et régner avec Christ mille ans. Mais le reste des morts ne doit point ressusciter jusqu'à ce que les mille ans soient accomplis ; c'est la première résurrection. Bienheureux et saint [est] celui qui a part à la première résurrection ; la mort seconde n'a point de puissance sur eux, mais ils seront Sacrificateurs de Dieu, et de Christ, et ils régneront avec lui mille ans. Et quand les mille ans seront accomplis, satan sera délié de sa prison.

Dans un premier temps, ce jour commencera lorsque Dieu jugera le monde à la fin de cet âge selon 1Th 5/3 : Car quand ils diront : nous sommes en paix et en sûreté, alors il leur surviendra une subite destruction, comme le travail à celle qui est enceinte ; et ils n'échapperont point.

Le période de tribulation est comprise dans le jour du Seigneur selon Ap ch 6 au ch 19. Cette colère de Dieu culminera avec la venue de Christ pour détruire tous les impies, lisons dans Joël 1/14 : Sanctifiez le jeûne, publiez l'assemblée solennelle, assemblez les anciens, et tous les habitants du pays en la maison de l'Éternel votre Dieu, et criez à l'Éternel. Nous devons comprendre une chose, devant l'intense dévastation du pays et la détresse du peuple de Dieu, Joël appelle les habitants à intensifier leurs lamentations, à intercéder auprès de Dieu par le jeûne et la prière jour et nuit, et à se repentir de tout péché. De nos jours, le peuple de Dieu ne connaîtra probablement pas une invasion de sauterelles, au sens littéral, mais les assemblées peuvent êtres frappées par des affliction accablantes, des péchés et des maladies qui ravagent famille après famille. L'exemple biblique qui permet de résoudre de telles situations consiste, pour les pasteurs et les laïcs, à reconnaître que l'aide, la puissance et la bénédiction de Dieu font cruellement défaut. Ils doivent se tourner vers lui avec cette sorte de sincérité, d'énergie, de repentance et d'intercession. Je vais vous dire ceci, lorsque les pasteurs et les dirigeants d'églises voient le déchirement et la dévastation parmi le peuple de Dieu, ils devraient être les premiers à montrer le chemin en se tournant vers Dieu avec un cœur brisé, des larmes et d'intenses prières. Dieu attends d'eux qu'ils intercèdent sérieusement auprès de lui, et ce afin d'épargner à son peuple des calamités physiques et spirituelles. Il veut les voir plaider jour et nuit pour sa grâce et pour l'effusion du St Esprit, alors seulement, le peuple sera rétabli et renouvelé dans son amour pour Dieu et son attachement pour lui.

De toute évidence, le jour du Seigneur aura lieu à une période où les hommes rechercheront la paix et la sûreté, mais ce jour ne surprendra pas les croyants fidèles comme un voleur dans la nuit, car ils sont destinés à recevoir le salut et non la colère. Ils sont vigilants et sobres ; ils vivent dans la foi, l'amour et la droiture. Lorsqu'il viendra enlever les fidèles de son Église pour les prendre avec lui dans le ciel, le Seigneur Jésus Christ délivrera les croyants de cette colère à venir.

Et quand je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé le lieu, je retournerai, et je vous prendrai avec moi ; afin que là où je suis, vous y soyez aussi Jn 14/3.

Si nous prenons le temps de lire 1Th 1/9.10 nous y trouvons ceci : Car eux-mêmes racontent de nous quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous avez été convertis des idoles à Dieu, pour servir le Dieu vivant et vrai ; Et pour attendre des Cieux son Fils Jésus, qu'il a ressuscité des morts, et qui nous délivre de la colère à venir.

Soulignez ce que Paul dit : nous délivre de la colère à venir. La grande espérance des croyants de Thessalonique était le retour de Christ et de la délivrance de la colère à venir.

Il faut noter que d'après les Écritures, celui qui se convertit véritablement à Christ doit se détourner du péché et de se tourner vers Dieu pour attendre le retour de son Fils. Attendre Christ signifie que nous sommes dans l'expectative de son retour et que nous sommes prêts à l'accueillir.

La colère à venir se réfère au jugement à venir qui aura lieu durant la période de la grande tribulation. Cependant, les croyants n'ont rien à craindre, car Dieu enverra Jésus pour nous délivrer de ce temps de colère. En réalité, le retour de Christ pour ses fidèles précède cette colère à venir.

Allons dans Ap 3/10 : Parce que tu as gardé la parole de ma patience, je te garderai aussi de l'heure de la tentation qui doit arriver dans tout le monde, pour éprouver ceux qui habitent sur la terre.

Pour comprendre il nous faut savoir une chose, Philadelphie était une église fidèle qui gardait la parole de Dieu et ne reniait pas le nom de Christ. Les croyants de Philadelphie avaient été en butte à l'opposition du monde et avaient refusé de se conformer aux tendances perverses des autres églises ; ils avaient persévéré dans la loyauté à Christ et à l'Évangile selon les Vs 7 à 10.

Et à cause de cela, à cause de leur fidélité persévérante, Dieu a promis de les garder à l'heure de la tentation.

Il faut savoir, que la promesse de Christ de garder les fidèles de Philadelphie à l'heure de la tentation est identique à celle de 1Th 1/10 : Et pour attendre des Cieux son Fils Jésus, qu'il a ressuscité des morts, et qui nous délivre de la colère à venir.

C'est ainsi, que Jésus qui nous délivre de la colère à venir, s'étend à tous les fidèles du Seigneur au travers des âges.

Cette heure, c'est la période fixée par Dieu, d'épreuve, de colère et de la détresse qui viendra sur le monde entier au cours des dernières années de cet âge, juste avant l'établissement du royaume de Christ sur la terre selon Ap 5/10 : Et tu nous as faits Rois et Sacrificateurs à notre Dieu ; et nous régnerons sur la terre. 

Voir les commentaires

Dialogue avec le Seigneur (Histoire vraie)

10 Mai 2015 , Rédigé par Revivaliste Frédéric Klumpp. Publié dans #mini messages

Seigneur que se passe t'il avec moi ?

Que veux tu dire ?

Seigneur, j'ai l'impression qu'il y a un problème chez moi !

Tu sais c'est quoi ton problème ?

Non Seigneur !

C'est que tu ne me fais pas confiance à 100%. Rappelle toi ce que j'ai dit à Simon : jette ton filet plus loin dans les eaux profondes et tu vois ce que Simon dit ? Maître nous avons travaillés toute la nuit sans rien prendre, mais sur ta parole je jette les filets. Et sans attendre il jeta les filets.

Oui je sais seigneur.

As-tu confiance en moi ?

Oui Seigneur, j'ai confiance en toi, mais c'est en moi que j'ai du mal à faire confiance !

Donc tu me fais confiance qu'à moitié ?

Moment de réflexion.

Si je te demande de jeûner demain vas-tu le faire ?

Vas-tu me faire confiance ?

Ton problème est que tu ne m'obéi pas, et que tu me fais confiance que partiellement !

Tu as confiance en toi ?

Oui Seigneur !

C'est là ton erreur, comment peut tu faire confiance dans tes pensées ? Comment peut tu faire confiance dans ta chair ?

Comment peut tu faire confiance à ce corps de péché ?

Moment de réflexion.

Ne met pas ta confiance dans tes pensées, dans tes paroles, met ta confiance en moi, totalement. Ne cherche pas des circonstances atténuantes pour te justifier de tes erreurs, tu te rebelle, tu désobéi, regarde Simon il n'a pas chercher des circonstances, il a juste obéi et jeta les filets.

Moment de réflexion.

Alors Seigneur, je te demande pardon pour cette rébellion, pour ce manque d'obéissance, pour tout ce temps et cette énergie perdus, je remet toutes choses entre tes mains Seigneur, et désormais quoique tu dises j'obéirai.

Voyez vous, le texte de Lc 5/5 nous fait découvrir une réalité bien sombre.

Lorsque l'on obéi à la voix du Seigneur, il se produit quelque chose. Simon l'a expérimenté, et ce passage nous indique que, lorsque il nous envois quelque part, il fait en sorte qu'il se produise quelque chose !

Mais si nous obéissons à nos émotions, nos désirs, nos convoitises etc. Il ne se passe rien, c'est là tout le problème de beaucoup de croyants, ils courent partout, font une multitudes de choses croyant que cela vient du Seigneur, mais au final qu'est ce qu'il en résulte ? Gaspillage de temps et d'énergie et l'on passe à coté du plan de Dieu.

Trop souvent j'ai assisté à des échecs, trop souvent j'ai vu des frères et sœurs tombés, découragés, anéantis à cause d'un manque d'obéissance, un manque de confiance au Seigneur.

D'avoir placés leurs confiances dans leurs propres forces, dans la chair, trop souvent j'ai entendus des prophéties qui ont fait tombés des frères et sœurs dans un profond découragement ! Des paroles charnelles qui ont conduits des croyants a baissés les bras, ils sont allés droit dans le mur. Ils sont aujourd'hui fracassés, découragés, et pour la plupart vivent leur foi chez eux. Abusés par beaucoup ils n'ont plus la force de continuer. D'autres se sont donnés l'objectif de faire tout un tas de choses, croyant l'avoir reçu du Seigneur.

Voyez vous, j'en ai fait l'expérience, j'en ai souffert, mais je me suis résolu à obéir pleinement à la voix du Seigneur, de ne plus écouter la voix de la chair et du désir, de l'envie et de l'orgueil, mais la voix du Maître. Avec le temps, j'ai écouté les prophéties, mais je l'ais es soumis au Seigneur, pour ne plus reproduire les mêmes erreurs.

Je crois que nous avons tous quelque chose à apporter au royaume de Dieu, nous avons tous des talents que le Seigneur nous a donné, mais si l'entreprise que vous avez commencé n'abouti à rien, commencez à vous posez la question : Est ce que cela vient vraiment de Dieu ?

Une entreprise qui n'avance pas d'un iota, qui est poussif, qui rame, qui pompe votre énergie et votre temps, ne cherchez pas des circonstances atténuantes, il n'y en pas, certains disent oui c'est l'ennemi qui s'oppose, qui freine l'œuvre, non ce n'est pas l'ennemi, le seul ennemi c'est le désir de notre chair, de l'orgueil qui nous poussent à faire ces choses.

Et pourtant, ayant travaillé toute la nuit, Simon ne pécha rien. J'aimerai que l'on puisse méditer ce passage, revoyons ensemble le V 5 ; Simon lui dit : Maître nous avons travaillés toute la nuit sans rien prendre.

Je vais vous donner mon point de vue, lorsque Simon dit "nous avons travaillés toute la nuit sans rien prendre", cela me renvois vers une vision de ce que nos faisons tous les jours, le fait de travailler la nuit me donne l'exemple de quelqu'un qui travail en aveugle ! Qui s'efforce de faire une œuvre mais qui n'abouti pas ! Le fait de travailler la nuit me donne l'exemple même de notre obscurantisme ! Notre façon d'agir, nous sommes tellement absorbée par notre désir, que l'on ne voit plus rien ! Avez-vous déjà travaillé la nuit avec juste une lanterne ? On y voit pas grand-chose n'est ce pas ?

Mais dans l'œuvre du Seigneur, si nous faisons de même, si nous travaillons par nous même, voulant prouver aux autres que c'est l'œuvre du Seigneur, nous sommes aussi dans le noir ! Nous ne savons pas ou nous allons !

Si nous poursuivons notre lecture, nous allons voir comment la situation change radicalement, lorsque Jésus luit dit de jeter les filets, Simon cherche une circonstance : Nous avons péchés toute la nuit sans rien prendre ! Une excuse, un motif pour cet échec, mais aussitôt il se reprend et dit : Mais sur ta parole, je jette les filets.

Et là, au moment où il obéi et place sa confiance dans la parole de Jésus, bingo c'est la pèche miraculeuse.

Si nous persistons à vouloir faire les choses par nous-mêmes, nous allons droit dans le mur ! On ne portera aucun fruit.

Notre soumission et notre obéissance dépendent de tout cela. Si nous voulons expérimentés les signes, les miracles et les prodiges, nous devons impérativement nous soumettre à la seigneurie de Jésus Christ. Sans cela, c'est un travail en pure perte.

Tout dépend de notre attitude et nos aptitudes à obéir à sa voix.

Si nous voulons voir l'œuvre de Dieu accroître, nous devons écouter sa voix.

Mais, je tiens aussi à vous mettre en garde, nous avons appris qu'il fallait éprouver l'esprit, car voyez vous l'ennemi peut vous poussez à l'inverse de la direction de Dieu, si vous n'éprouvez pas l'esprit qui vous parle, il se peut qu'il vous entraîne loin de la volonté de Dieu. A un tel point qu'à la fin vous ne savez plus ce que vous faite.

Malheureusement, c'est le drame qui se joue sous nos yeux chez les croyants d'aujourd'hui. Ils se sont chargés d'une mission quelconque qui les conduits hors de la volonté de Dieu, ce qui explique en partie le déclin et l'apostasie dans l'Église.

Tout le monde se croit chargés d'une mission spéciale, et chaque jour un peu plus d'hérésies fleurissent partout.

Mais où est Dieu dans tout cela ?

Beaucoup d'appelés mais très peu d'élus nous dit l'Écriture.

Je crois qu'il est grand temps pour nous, de nous soumettrent au Seigneur, je ne parle pas d'une soumission partielle, mais bien d'une soumission entière, sans condition de quelque soit.

C'est lorsque nous serons capable de dire : Sur ta parole Maître je jette les filets, que l'œuvre de Dieu s'accomplira, mais tant que nous ferons pas preuve d'humilité et d'obéissance, nous ferons qu'une petite partie de l'œuvre de Dieu.

J'ai partie de ceux qui ont fait n'importe quoi, moi aussi je courrais partout, à m'essouffler, jusqu'à l'épuisement, mais lorsque j'ai fait le bilan, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas grand-chose. Il a fallu que le Seigneur m'explique ce qui n'allait pas chez moi.

Il n'y a pas de secret pour réussir avec Jésus, il n'existe aucune poudre magique, ou un quelconque breuvage, non, il y a simplement une parfaite et entière obéissance à la voix du Seigneur.

Et c'est dans cette condition là, que nous aussi nous expérimenteront la pèche miraculeuse.

Ceux qui se vantent de détenir des quelconques secrets pour réussir avec Jésus, alors j'invite ces personnes à méditer ce passage de Lc 5/5, et peut être qu'ils comprendront qu'il n'y a pas de secret pour réussir notre pèche miraculeuse.

 

Revivaliste Frédéric Klumpp. 

Voir les commentaires