Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

Saint où Pécheur ?

13 Avril 2017 , Rédigé par Frédéric Klumpp. Publié dans #mini messages

Lecture choisi : 1 Épître aux Corinthiens.

 

Nous démarrons cette étude dans la première Épître aux Corinthiens.

Paul appelé à être Apôtre de Jésus-Christ, par la volonté de Dieu, et le frère Sosthènes, A l'Église de Dieu qui est à Corinthe, aux sanctifiés en

Jésus-Christ, qui êtes appelés à être saints, avec tous ceux qui en quelque lieu que ce soit invoquent le Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur [Seigneur] et le nôtre ; Que la grâce et la paix vous soient données par Dieu notre

Père, et par le Seigneur Jésus-Christ. 1Co 1/1.3

Dans cette salutation, Paul s'adresse à l'Église de Dieu qui est à Corinthe, aux sanctifiés et aux saints.

Nous allons nous concentrés sur deux mots qui ressorte de cette salutation.

- Sanctifiés

- A être saints

Nous allons tout abord de comprendre le mot sanctifier.

Le mot sanctifier, veut dire : attribuer à quelques chose un caractère sacré, noble, exceptionnel, le placer au dessus de tout. Rendre quelqu'un de saint, le mettre en état de grâce.

Puis, le mot saint.

Le mot saint est pour beaucoup de chrétiens aujourd'hui synonyme de perfection, lorsque vous posez la question à certains chrétiens ils vous répondront qu'ils sont tous pécheurs, "je suis le pire d'entre tous", et mène ces personnes dans une attitude qui n'est pas biblique. Beaucoup s'en défendent, c'est devenu quelque chose de sacrer, aujourd'hui lorsque vous entendez des chrétiens dirent qu'ils sont des pécheurs, c'est celui qui le sera le pire, et tout cela dans un esprit de sacralisation, être pécheur aujourd'hui c'est sacrer.

Malheureusement ce n'est pas ce que la Bible nous parle, nous sommes loin de cette affirmation.

Après avoir été visité sur la route de Damas, Paul se retrouve aveugle, et prie et jeûne, le Seigneur envoi Ananias vers Paul afin qu'il prie pour lui, mais que dit Ananias ?

Et Ananias répondit : Seigneur ! J'ai ouï parler à plusieurs de cet homme-là ; et combien de maux il a faits à tes Saints dans Jérusalem Ac 9/13.

Noter ce que dit Ananias, j'ai entendu ce que cet homme a fait à tes saints qui sont à Jérusalem. A TES SAINTS.

Vous devez savoir ceci, les croyants du NT sont appelés "saints".

Vous devez comprendre que l'idée fondamentale dans ce mot saint, est celle de la séparation avec le péché pour s'approcher de Dieu. Ce qui veut dire que les saints sont ceux qui ont été séparés pour Dieu. Les saints de Dieu.

Après avoir été sanctifié, c'est-à-dire d'avoir revêtu un caractère sacré, noble, exceptionnel, nous sommes devenu saints, ce qui veut dire que nous sommes conduit et sanctifiés par le St Esprit et nous avons été appelés à nous détourner des choses du monde pour suivre Jésus.

Voici quelques références bibliques concernant le mot saint.

À [vous] tous qui êtes à Rome, bien-aimés de Dieu, appelés [à être] saints ; que la grâce et la paix vous soient données par Dieu notre Père, et [par] le Seigneur Jésus-Christ Rm 1/7.

A l'Église de Dieu qui est à Corinthe, aux sanctifiés en Jésus-Christ, qui êtes appelés à être saints, avec tous ceux qui en quelque lieu que ce soit invoquent le Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur [Seigneur] et le nôtre 1Co 1/2.

En parcourant les différentes lettres de Paul, vous constaterez qu'il adresse ses lettres aux saints des différentes églises.

Mais, car il y a un mais, parce que j'entends certains déjà qui grincent des dents, le terme saint ne veut pas dire que le croyant est parfait, ou qu'il ne peut pas commettre de péché, loin de moi cette idée.

Voyez vous, beaucoup de chrétiens se qualifient de "pécheurs sauvés", mais le gros problème ici, est que ce terme ne fait partie du vocabulaire du NT. C'est comme si vous rencontriez l'apôtre Pierre en lui disant : Frère je suis un pécheur sauvé, vous savez ce qu'il vous répondrait ?

Mais tu es fou où quoi ! Voici ce qu il répondrait.

Donc, le mot saint qui est couramment employé dans le NT pour désigner les chrétiens, et met l'accent sur l'attente biblique selon laquelle les chrétiens doivent se conformer à la voie divine de la justice, et la nécessité que la sainteté devienne une réalité intérieure pour tous ceux qui appartiennent à Christ.

Poursuivons notre lecture, au ch 3 v 16 et 17 nous lisons ceci :

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l`Esprit de Dieu habite en vous? Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes.

Nous sommes devenus le temple de Dieu par le St Esprit. Paul nous enclin à être prudent, et de prendre soin de ce temple que nous sommes, car nous sommes saints.

En tant que temple de Dieu au milieu de ce monde corrompu, nous ne devons pas prendre part à la mondanité et aux péchés du monde, nous devons au contraire rejeter toutes les formes d'immoralité.

Il est possible de corrompre ou de détruire l'Église de Christ, en se vautrant dans l'impudicité, en encourageant les mensonges, les tromperies et l'ambition égoïste, en favorisant les fausses doctrines, en rejetant la révélation apostolique et faisant preuve d'indifférence à l'égard de la vérité biblique.

Nous devons comprendre aussi ceci en tant que chrétiens, notre corps est la demeure personnelle du St Esprit.

Il est écris que l'Esprit de Dieu est sceau qui a été apposé sur nous. Ceci est la preuve que nous lui appartenons.

Ceci dit, parce que l'Esprit vit en nous et que nous appartenons à Dieu, notre corps ne doit jamais être souillé par quelques impureté ou péché que ce soit, pensées, désirs, actions, films ou magazines immoraux. Nous devrions plutôt vivre d'une manière à honorer Dieu et à lui plaire.

Et pour terminer ce message, nous allons lire au ch 6/9 à 11 :

Ne savez-vous pas que les injustes n`hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n`hériteront le royaume de Dieu. Et c`est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus Christ, et par l`Esprit de notre Dieu.

Notez ce qu'il y a d'écris au v 11 "mais vous avez été sanctifiés" !

Nous avons été lavés, nous avons été sanctifiés, nous avons été justifiés, alors pourquoi disons nous que nous sommes des pécheurs sauvés par grâce ?

Frédéric Klumpp

Serviteur de Dieu

Partager cet article

Commenter cet article