Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

La grande tribulation ! (1er Partie)

3 Novembre 2015 , Rédigé par Revivaliste Frédéric Klumpp. Publié dans #Enseignements

Car alors il y aura une grande affliction, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde jusques à maintenant, ni il n'y en aura plus de telle Mt 24/21.

Par cet article, j'essais de déterminer si oui ou non les croyants connaîtront la grande tribulation. Je ne veux pas entrer en guerre contre mes frères et sœurs, il y a tellement de spéculation et de contradiction, un tel fouillis qu'il m'a semblé de faire des recherches et d'essayer d'apporter pour moi-même déjà et pour vous, des explications claires et nettes. Il y a une telle confusion que moi-même je n'y comprends rien, alors j'ai pris la décision de faire mes propres recherches dans les Saintes Écritures, de ne plus me baser sur les ont dit d'Internet et de toutes les personnes, il me reste plus qu'à y trouver la réponse. Les versets qui vous seront proposés, sont tirés de la Bible Martin de 1744.

Dès Mt 24/15 Jésus parle des signes particuliers qui apparaîtront durant la grande tribulation : Or quand vous verrez l'abomination qui causera la désolation, qui a été prédite par Daniel le Prophète, être établie dans le lieu saint, (Que celui qui lit [ce Prophète] y fasse attention.

Ces signes indiqueront que la fin des temps est proche : Or quand vous verrez l'abomination qui causera la désolation, qui a été prédite par Daniel le Prophète, être établie dans le lieu saint, (Que celui qui lit [ce Prophète] y fasse attention.) Alors, que ceux qui seront en Judée, s'enfuient aux montagnes. Et que celui qui sera sur la maison, ne descende point pour emporter quoi que ce soit de sa maison. Et que celui qui est aux champs, ne retourne point en arrière pour emporter ses habits. Mais malheur aux femmes enceintes, et à celles qui allaiteront en ces jours-là Mt 24/15.19.

Ils précéderont le moment du retour de Christ sur terre, après la tribulation : Et alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel. Alors aussi toutes les Tribus de la terre se lamenteront en se frappant la poitrine, et verront le Fils de l'homme venant dans les nuées du ciel, avec [une grande] puissance, et une grande gloire. Et il enverra ses Anges, qui avec un grand son de trompette assembleront ses élus, des quatre vents, depuis l'un des bouts des cieux jusques à l'autre bout Mt 24/30.31.

J'aimerai que l'on s'arrête sur le V 30. Ce V décrit le Christ apparaissant dans le ciel après la grande tribulation et les signes cosmiques. Il viendra pour juger les méchants : Puis je vis le Ciel ouvert, et voici un cheval blanc ; et celui qui était monté dessus était appelé FIDÈLE et VÉRITABLE, qui juge et combat justement. Et ses yeux étaient comme une flamme de feu ; il y avait sur sa tête plusieurs diadèmes, et il portait un nom écrit que nul n'a connu, que lui seul. Il était vêtu d'une robe teinte dans le sang, et son nom s'appelle LA PAROLE DE DIEU. Et les armées qui sont au Ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtus de fin lin blanc, et pur. Et il sortait de sa bouche une épée tranchante, pour en frapper les nations ; car il les gouvernera avec une verge de fer, et il foulera la cuve du vin de l'indignation et de la colère du Dieu tout-puissant. Et sur son vêtement et sur sa cuisse étaient écrits ces mots : LE ROI DES ROIS, ET LE SEIGNEUR DES SEIGNEURS. Puis je vis un Ange se tenant dans le soleil, qui cria à haute voix, et dit à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel : venez, et assemblez-vous au banquet du grand Dieu ; Afin que vous mangiez la chair des Rois, la chair des capitaines, la chair des puissants, la chair des chevaux, et de ceux qui sont montés dessus, et la chair de toute sorte de personnes libres, esclaves, petits et grands. Alors je vis la bête, et les Rois de la terre, et leurs armées assemblées pour faire la guerre contre celui qui était monté sur le cheval, et contre son armée. Mais la bête fut prise, et avec elle le faux prophète qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient la marque de la bête, et qui avaient adoré son image ; et ils furent tous deux jetés tout vifs dans l'étang ardent de feu et de soufre ; Et le reste fut tué par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui était monté sur le cheval, et tous les oiseaux furent rassasiés de leur chair. Après cela je vis descendre du Ciel un Ange, qui avait la clef de l'abîme, et une grande chaîne en sa main ; Lequel saisit le dragon, [c'est-à-dire], le serpent ancien, qui est le Diable et satan, et le lia pour mille ans ; Et il le jeta dans l'abîme, et l'enferma, et mit le sceau sur lui, afin qu'il ne séduise plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans soient accomplis ; après quoi il faut qu'il soit délié pour un peu de temps Ap 19/11 à Ap 20/3.

Et pour délivrer son peuple fidèle et établir la justice sur la terre : Et je vis des trônes, sur lesquels [des gens] s'assirent, et [l'autorité] de juger leur fut donnée, [et je vis] les âmes de [ceux qui avaient été] décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la Parole de Dieu, qui n'avaient point adoré la bête ni son image, et qui n'avaient point pris sa marque en leurs fronts, ou en leurs mains, lesquels devaient vivre et régner avec Christ mille ans Ap 20/4. 

Comprenez bien, tous les chrétiens, les vivants comme les morts qui auront été enlevés au moment de l'enlèvement reviendront avec Christ, lors de son retour avec puissance et une grande gloire : Et les armées qui sont au Ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues de fin lin blanc, et pur Ap 19/14.

Poursuivons au V 31, Et il enverra ses Anges, qui avec un grand son de trompette assembleront ses élus, des quatre vents, depuis l'un des bouts des cieux jusques à l'autre bout. Prenez le temps de noter, qu'il est bien dit "assembleront ses élus" ce qui veut dire que les élus sera enlevé avant la grande tribulation ?

Lorsque Jésus reviendra sur terre après la tribulation, les événements suivants auront lieu :

1 Le jugement de Dieu à l'encontre des méchants : Puis je vis le Ciel ouvert, et voici un cheval blanc ; et celui qui était monté dessus était appelé FIDÈLE et VÉRITABLE, qui juge et combat justement.

Et ses yeux étaient comme une flamme de feu ; il y avait sur sa tête plusieurs diadèmes, et il portait un nom écrit que nul n'a connu, que lui seul. Il était vêtu d'une robe teinte dans le sang, et son nom s'appelle LA PAROLE DE DIEU.

Et les armées qui sont au Ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtus de fin lin blanc, et pur. Et il sortait de sa bouche une épée tranchante, pour en frapper les nations ; car il les gouvernera avec une verge de  fer, et il foulera la cuve du vin de l'indignation et de la colère du Dieu tout-puissant. Et sur son vêtement et sur sa cuisse étaient écrits ces mots : LE ROI DES ROIS, ET LE SEIGNEUR DES SEIGNEURS. Puis je vis un Ange se tenant dans le soleil, qui cria à haute voix, et dit à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel : venez, et assemblez-vous au banquet du grand Dieu ; Afin que vous mangiez la chair des Rois, la chair des capitaines, la chair des puissants, la chair des chevaux, et de ceux qui sont montés dessus, et la chair de toute sorte de personnes libres, esclaves, petits et grands. Alors je vis la bête, et les Rois de la terre, et leurs armées assemblées pour faire la guerre contre celui qui était monté sur le cheval, et contre son armée. Mais la bête fut prise, et avec elle le faux prophète qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient la marque de la bête, et qui avaient adoré son image ; et ils furent tous deux jetés tout vifs dans l'étang ardent de feu et de soufre ; Et le reste fut tué par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui était monté sur le cheval, et tous les oiseaux furent rassasiés de leur chair Ap 19/11.21.

De l'antéchrist : Mais la bête fut prise, et avec elle le faux prophète qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient la marque de la bête, et qui avaient adoré son image ; et ils furent tous deux jetés tout vifs dans l'étang ardent de feu et de soufre V 20.

Et de satan : Après cela je vis descendre du Ciel un Ange, qui avait la clef de l'abîme, et une grande chaîne en sa main ; Lequel saisit le dragon, [c'est-à-dire], le serpent ancien, qui est le Diable et satan, et le lia pour mille ans ; Et il le jeta dans l'abîme, et l'enferma, et mit le sceau sur lui, afin qu'il ne séduise plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans soient accomplis ; après quoi il faut qu'il soit délié pour un peu de temps Ap 20/1.3.  

2 Le jugement et la séparation de ceux qui vivront sur terre lors du retour de Christ : Le jugement des brebis et des boucs aura lieu après la tribulation et après le retour de Christ sur terre, mais avant le commencement de son règne terrestre : Après celle-là je regardais dans les visions de la nuit, et voici la quatrième bête, qui était épouvantable, affreuse, et très forte, elle avait de grandes dents de fer, elle mangeait, et brisait, et elle foulait à ses pieds ce qui restait, elle était différente de toutes les bêtes qui avaient été avant elle, et avait dix cornes. Je considérais ces cornes, et voici, une autre petite corne montait entre elles, et trois des premières cornes furent arrachées par elle ; et voici, il y avait en cette corne des yeux semblables aux yeux d'un homme, et une bouche qui disait de grandes choses.

Je regardais jusqu'à ce que les trônes furent roulés, et que l'Ancien des jours s'assit ; son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine nette ; son trône était des flammes de feu, et ses roues un feu ardent.

Un fleuve de feu sortait et se répandait de devant lui ; mille milliers le servaient, et dix mille millions assistaient devant lui ; le jugement se tint, et les livres furent ouverts.

Et je regardais à cause de la voix des grandes paroles que cette corne proférait ; je regardai donc jusqu'à ce que la bête fût tuée, et que son corps fut détruit et donné pour être brûlé au feu. La domination fut aussi ôtée aux autres bêtes, quoiqu'une longue vie leur eût été donnée jusqu'à un temps et un temps. Je regardais [encore] dans les visions de la nuit, et voici, comme le Fils de l'homme, qui venait avec les nuées des cieux, et il vint jusqu'à l'Ancien des jours, et se tint devant lui.

Et il lui donna la seigneurie, et l'honneur, et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les Langues le serviront, sa domination [est] une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera point dissipé Da 7/9.14.

Notez que l'expression "ancien des jours" est une autre application de Dieu, l'Éternel qu'Abraham a reconnu comme étant celui qui juge toute la terre. Il est représenté en train de juger tous les peuples et tous les royaumes, à la fin des temps. La description de Dieu, dans ce verset révèle aussi sa sainteté (son vêtement était blanc comme la neige), sa majesté (les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure) et sa justice ardente (son trône était comme des flammes de feu).

Et tu nous as faits Rois et Sacrificateurs à notre Dieu ; et nous régnerons sur la terre Ap 5/10.

Lorsque Christ reviendra, ceux qui sont sauvés, mais aussi les perdus, qui seront sur terre et qui auront survécu à la tribulation, coexisteront. Le jugement consistera en la séparation des méchants d'avec les justes : Et toutes les nations seront assemblées devant lui ; et il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs. Et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche Mt 25/32.33.

Le jugement sera basé sur des actions inspirées par l'amour et la bienveillance envers ceux qui appartiennent à Christ et qui souffrent. L'expression de l'amour et de la compassion est considérée comme une partie intégrante de la vraie foi et du salut : Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; J'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Alors les justes lui répondront, en disant : Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, et que nous t'avons donné à manger ; ou avoir soif, et que nous t'avons donné à boire ?

Et quand est-ce que nous t'avons vu étranger, et que nous t'avons recueilli ; ou nu, et que nous t'avons vêtu ?

Où quand est-ce que nous t'avons vu malade, ou en prison, et que nous sommes venus vers toi ? Et le Roi répondant, leur dira : en vérité je vous dis, qu'en tant que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, vous me l'avez fait [à moi-même]. Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche : Maudits retirez-vous de moi, et [allez] au feu éternel, qui est préparé au diable et à ses anges. Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez point donné à manger ; j'ai eu soif et vous ne m'avez point donné à boire ; J'étais étranger, et vous ne m'avez point recueilli ; j'ai été nu, et vous ne m'avez point vêtu ; j'ai été malade et en prison, et vous ne m'avez point visité. Alors ceux-là aussi lui répondront, en disant : Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, ou avoir soif, ou être étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et que nous ne t'avons point secouru ? Alors il leur répondra, en disant : en vérité je vous dis que parce que vous n'avez point fait ces choses à l'un de ces plus petits, vous ne me l'avez point fait aussi. Et ceux-ci s'en iront aux peines éternelles ; mais les justes iront jouir de la vie éternelle Mt 25/35.46.

Les méchants n'auront pas le droit d'entrer dans le royaume de Christ et iront vers leur châtiment éternel : Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche : Maudits retirez-vous de moi, et [allez] au feu éternel, qui est préparé au diable et à ses anges V 41.

Et ceux-ci s'en iront aux peines éternelles ; mais les justes iront jouir de la vie éternelle V 46.

Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles, et ceux-là n'auront nul repos ni jour ni nuit qui adorent la bête et son image, et quiconque prend la marque de son nom Ap 14/11.

Les justes hériteront la vie éternelle et le royaume de Dieu : Et je vis des trônes, sur lesquels [des gens] s'assirent, et [l'autorité] de juger leur fut donnée, [et je vis] les âmes de [ceux qui avaient été] décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la Parole de Dieu, qui n'avaient point adoré la bête ni son image, et qui n'avaient point pris sa marque en leurs fronts, ou en leurs mains, lesquels devaient vivre et régner avec Christ mille ans Ap 20/4.

Poursuivons je vous prie, l'abomination de la désolation sera le signe essentiel, c'est-à-dire un événement spécifique que tout le monde pourra observer et qui informera les fidèles, vivant au moment de la tribulation que la venue du Christ sur terre, au terme de cette période, est proche : Or quand vous verrez l'abomination qui causera la désolation, qui a été prédite par Daniel le Prophète, être établie dans le lieu saint, (Que celui qui lit [ce Prophète] y fasse attention.) Mt 24/15.

Il faut savoir, que ce signe événementiel visible fait d'abord référence à la future profanation du temple juif de Jérusalem par l'antéchrist : Jeunes enfants, c'est ici le dernier temps ; et comme vous avez entendu que l'Antéchrist viendra, il y a même dès maintenant plusieurs Antéchrists ; et nous connaissons à cela que c'est le dernier temps 1Jn 2/18.

Et il confirmera l'alliance à plusieurs dans une semaine, et à la moitié de cette semaine il fera cesser le sacrifice, et l'oblation ; puis par le moyen des ailes abominables, qui causeront la désolation, même jusqu'à une consomption déterminée, [la désolation] fondra sur le désolé Da 9/27. 

Nous allons voir ce que cette prophétie de Daniel veut dire. Ici, nous devons comprendre une chose, la conclusion d'une alliance entre le chef qui viendra et Israël marquera le début de la 70ème semaine, c'est-à-dire des sept dernières années de la période actuelle. Et en ce qui concerne cet événement, la Bible nous enseigne les choses suivantes :

1 Le chef qui fera l'alliance avec Israël, c'est l'antéchrist, mais il ne sera pas encore révélé en tant que tel à ce moment là : Que personne [donc] ne vous séduise en quelque manière que ce soit ; car [ce jour-là ne viendra point] que la révolte ne soit arrivée auparavant, et que l'homme de péché, le fils de perdition, ne soit révélé ; Lequel s'oppose et s'élève contre tout ce qui est nommé Dieu, ou qu'on adore, jusqu'à être assis comme Dieu au Temple de Dieu voulant se faire passer pour un Dieu. Ne vous souvient-il pas que quand j'étais encore avec vous, je vous disais ces choses ? Mais maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu'il soit révélé en son temps. Car déjà le mystère d'iniquité se met en train, seulement celui qui obtient maintenant, [obtiendra] jusqu'à ce qu'il soit aboli. Et alors le méchant sera révélé, [mais] le Seigneur le détruira par l'Esprit de sa bouche, et l'anéantira par son illustre avènement : Et quant à l'avènement [du méchant], il est selon l'efficace de Satan, en toute puissance, en prodiges et en miracles de mensonge ; Et en toute séduction d'iniquité, dans ceux qui périssent ; parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité, pour être sauvés 2Th 2/3.10.

Il semble clair que l'antéchrist négociera un traité de paix entre Israël et ses ennemis, à propos d'un conflit territorial : Et il fera [de grands exploits] dans les forteresses les plus fortes, tenant le parti du dieu inconnu qu'il aura connu, il [leur] multipliera la gloire, et les fera dominer sur plusieurs, et leur partagera le pays à prix d'argent Da 11/39.

2 Au milieu de la période des sept années, le chef rompra son alliance avec Israël, se proclamera lui-même Dieu, s'emparera du temple de Jérusalem, interdira que l'on rende un culte au Seigneur : Lequel s'oppose et s'élève contre tout ce qui est nommé Dieu, ou qu'on adore, jusqu'à être assis comme Dieu au Temple de Dieu voulant se faire passer pour un Dieu 2Th 2/4. Et dévastera la Palestine. Il régnera pendant trois ans et demi : Alors il me fut donné un roseau semblable à une verge, et il se présenta un Ange, qui me dit : lève-toi et mesure le temple de Dieu, et l'autel, et ceux qui y adorent. Mais laisse à l'écart le parvis qui est hors du Temple, et ne le mesure point ; car il est donné aux Gentils ; et ils fouleront aux pieds la sainte Cité durant quarante-deux mois Ap 11/1.2.

Et ils adorèrent le dragon qui avait donné le pouvoir à la bête, et ils adorèrent aussi la bête, en disant : qui est semblable à la bête, et qui pourra combattre contre elle ? Et il lui fut donné une bouche qui proférait de grandes choses, et des blasphèmes ; et il lui fut aussi donné le pouvoir d'accomplir quarante-deux mois. Et elle ouvrit sa bouche en blasphèmes contre Dieu, blasphémant son Nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent au ciel Ap 13/4.6.

3 La signification prophétique de l'expression "les choses les plus abominables" ne sera connue que par le peuple de Dieu : Il y en aura plusieurs qui seront nettoyés et blanchis, et rendus éprouvés ; mais les méchants agiront méchamment, et pas un des méchants n'aura de l'intelligence, mais les intelligents comprendront. Or depuis le temps que le sacrifice continuel aura été ôté, et qu'on aura mis l'abomination de la désolation, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours Da 12/10.11.  

Jésus a dit que les croyants devaient être attentifs à ce signe charnière, car il marquerait le début du compte à rebours final de trois ans et demi qui précédera son retour en gloire sur la terre selon Mt 24/15. C'est en étant attentifs, que les croyants qui vivront pendant la tribulation sauront que la venue de Christ est proche, juste à la porte : De même quand vous verrez toutes ces choses, sachez que [le Fils de l'homme] est proche, et qu'il est à la porte Mt 24/33.

La venue du Messie se produira à la fin des sept ans, c'est-à-dire à la fin de la deuxième moitié des trois ans et demi : Et alors le méchant sera révélé, [mais] le Seigneur le détruira par l'Esprit de sa bouche, et l'anéantira par son illustre avènement  2Th 2/8.

Puis je vis le Ciel ouvert, et voici un cheval blanc ; et celui qui était monté dessus était appelé FIDÈLE et VÉRITABLE, qui juge et combat justement.

Et ses yeux étaient comme une flamme de feu ; il y avait sur sa tête plusieurs diadèmes, et il portait un nom écrit que nul n'a connu, que lui seul. Il était vêtu d'une robe teinte dans le sang, et son nom s'appelle LA PAROLE DE DIEU.

Et les armées qui sont au Ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtus de fin lin blanc, et pur. Et il sortait de sa bouche une épée tranchante, pour en frapper les nations ; car il les gouvernera avec une verge de  fer, et il foulera la cuve du vin de l'indignation et de la colère du Dieu tout-puissant. Et sur son vêtement et sur sa cuisse étaient écrits ces mots : LE ROI DES ROIS, ET LE SEIGNEUR DES SEIGNEURS. Puis je vis un Ange se tenant dans le soleil, qui cria à haute voix, et dit à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel : venez, et assemblez-vous au banquet du grand Dieu ; Afin que vous mangiez la chair des Rois, la chair des capitaines, la chair des puissants, la chair des chevaux, et de ceux qui sont montés dessus, et la chair de toute sorte de personnes libres, esclaves, petits et grands. Alors je vis la bête, et les Rois de la terre, et leurs armées assemblées pour faire la guerre contre celui qui était monté sur le cheval, et contre son armée. Mais la bête fut prise, et avec elle le faux prophète qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient la marque de la bête, et qui avaient adoré son image ; et ils furent tous deux jetés tout vifs dans l'étang ardent de feu et de soufre ; Et le reste fut tué par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui était monté sur le cheval, et tous les oiseaux furent rassasiés de leur chair Ap 19/11.21.

Si nous lisons bien, le livre de l'Apocalypse confirme cette précision en déclarant par deux fois que l'antéchrist (c'est-à-dire la bête) ne règnera que pendant 42 mois : Alors il me fut donné un roseau semblable à une verge, et il se présenta un Ange, qui me dit : lève-toi et mesure le temple de Dieu, et l'autel, et ceux qui y adorent. Mais laisse à l'écart le parvis qui est hors du Temple, et ne le mesure point ; car il est donné aux Gentils ; et ils fouleront aux pieds la sainte Cité durant quarante-deux mois Ap 11/1.2.

Et ils adorèrent le dragon qui avait donné le pouvoir à la bête, et ils adorèrent aussi la bête, en disant : qui est semblable à la bête, et qui pourra combattre contre elle ? Et il lui fut donné une bouche qui proférait de grandes choses, et des blasphèmes ; et il lui fut aussi donné le pouvoir d'accomplir quarante-deux mois. Et elle ouvrit sa bouche en blasphèmes contre Dieu, blasphémant son Nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent au ciel Ap 13/4.6.

Mais, si nous poursuivons encore plus loin, dans son livre Daniel déclare lui aussi qu'il s'écoulera trois et demi " un temps, des temps et la moitié d'un temps entre le début et la fin de la grande détresse : Et j'entendis l'homme vêtu de lin, qui était au-dessus des eaux du fleuve, lequel ayant élevé sa main droite et sa main gauche vers les cieux, jura par celui qui vit éternellement, que ce sera jusqu'à un temps, à des temps, et une moitié [de temps] ; et quand il aura achevé de disperser la force du peuple saint, toutes ces choses-là seront accomplies Da 12/7.

4 Pendant les trois et demi qui seront accordés à l'antéchrist, Jérusalem continuera d'être foulée aux pieds par les gentils : Mais laisse à l'écart le parvis qui est hors du Temple, et ne le mesure point ; car il est donné aux Gentils ; et ils fouleront aux pieds la sainte Cité durant quarante-deux mois Ap 11/2.

5 Les choses les plus abominables seront le signe indubitable que la grande tribulation a commencé : Or depuis le temps que le sacrifice continuel aura été ôté, et qu'on aura mis l'abomination de la désolation, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours Da 12/11.

Or quand vous verrez l'abomination qui causera la désolation, qui a été prédite par Daniel le Prophète, être établie dans le lieu saint, (Que celui qui lit [ce Prophète] y fasse attention.) Alors, que ceux qui seront en Judée, s'enfuient aux montagnes. Et que celui qui sera sur la maison, ne descende point pour emporter quoi que ce soit de sa maison. Et que celui qui est aux champs, ne retourne point en arrière pour emporter ses habits. Mais malheur aux femmes enceintes, et à celles qui allaiteront en ces jours-là. Or priez que votre fuite ne soit point en hiver, ni en un jour de Sabbat. Car alors il y aura une grande affliction, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde jusques à maintenant, ni il n'y en aura plus de telle Mt 24/15.21.

Quand tu seras dans l'angoisse, et que toutes ces choses te seront arrivées, alors, au dernier temps, tu retourneras à l'Éternel ton Dieu, et tu obéiras à sa voix. Parce que l'Éternel ton Dieu est le [Dieu] Fort, [et] miséricordieux, il ne t'abandonnera point, il ne te détruira point, et il n'oubliera point l'alliance de tes pères qu'il leur a jurée De 4/30.31.

Ainsi a donc dit l'Éternel : nous avons ouï un bruit d'épouvantement et de frayeur, et il n'y a point de paix. Informez-vous, je vous prie, et considérez si un mâle enfante ; pourquoi donc ai-je vu tout homme tenant ses mains sur ses reins comme une femme qui enfante ? Et [pourquoi] tous les visages sont-ils jaunes ? Hélas ! Que cette journée-là est grande, il n'y en a point eu de semblable, et elle sera un temps de détresse à Jacob ; [mais] il en sera pourtant délivré Jé 30/5.7.

Et il arrivera dans toute la terre, dit l'Éternel, que deux parties seront retranchées en elle, et défaudront, mais la troisième y demeurera de reste. Et j'amènerai la troisième partie au feu, je les affinerai comme on affine l'argent, et je les éprouverai comme on éprouve l'or, chacun d'eux invoquera mon Nom, et je l'exaucerai ; je dirai : C'est [ici] mon peuple ; et il dira : L'Éternel est mon Dieu Za 13/8.9.

6 La tribulation et le règne de l'antéchrist prendront fin avec la venue en puissance de Christ pour juger les méchants : Or quand le Fils de l'homme viendra environné de sa gloire et accompagné de tous les saints Anges, alors il s'assiéra sur le trône de sa gloire. Et toutes les nations seront assemblées devant lui ; et il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs. Et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : venez les bénis de mon Père, possédez en héritage le Royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; J'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Alors les justes lui répondront, en disant : Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, et que nous t'avons donné à manger ; ou avoir soif, et que nous t'avons donné à boire ?

Et quand est-ce que nous t'avons vu étranger, et que nous t'avons recueilli ; ou nu, et que nous t'avons vêtu ? Où quand est-ce que nous t'avons vu malade, ou en prison, et que nous sommes venus vers toi ? Et le Roi répondant, leur dira : en vérité je vous dis, qu'en tant que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, vous me l'avez fait [à moi-même].

Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche :

Maudits retirez-vous de moi, et [allez] au feu éternel, qui est préparé au diable et à ses anges. Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez point donné à manger ; j'ai eu soif et vous ne m'avez point donné à boire ; J'étais étranger, et vous ne m'avez point recueilli ; j'ai été nu, et vous ne m'avez point vêtu ; j'ai été malade et en prison, et vous ne m'avez point visité. Alors ceux-là aussi lui répondront, en disant : Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, ou avoir soif, ou être étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et que nous ne t'avons point secouru ? Alors il leur répondra, en disant : en vérité je vous dis, que parce que vous n'avez point fait ces choses à l'un de ces plus petits, vous ne me l'avez point fait aussi. Et ceux-ci s'en iront aux peines éternelles ; mais les justes iront jouir de la vie éternelle Mt 25/31.46.

Partager cet article

Commenter cet article