Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

Chasse le naturel et il revient au galop !

18 Janvier 2015 , Rédigé par Revivaliste Frédéric Klumpp Publié dans #Enseignements

Nous commencerons avec cette citation bien connue : Chasse le naturel et il revient au galop.

C'est ainsi que j'aimerai partager avec vous cette réflexion et de se poser cette question à savoir : L'homme peut il changer ?

Voyez vous, de part sa nature, l'homme est enclin à vivre sa vie avec ses propres règles, ses propres désirs, ses propres penchants, ses propres idées, mais il reste néanmoins un pécheur. Et c'est à cause du péché que la nature de l'homme est déjà condamné alors peut il changer ?

La réponse est non. L'homme ne peut se changer lui-même, il va le faire, mais pour combien de temps ? Quelques jours ? Quelques mois tout au plus, mais sa nature finira par revenir et reprendre le dessus.

Comment pouvons nous savoir si l'homme a la possibilité de changer ?

Aujourd'hui, notre génération vit dans un système corrompu, ou tout est accepté, un monde où l'homme est contrôlé, car vous n'avez pas cette liberté comme on voudrait vous le faire croire, même dans la liberté d'expression vous n'êtes pas libre. Nous vivons dans un monde remplis de technologies, une société qui nous facilite la vie, d’où notre dépendances.

Nous sommes dépendants d'Internet, des téléphones mobiles, des tablettes, etc. une évolution grandissante a une telle vitesse, mais au milieu de toutes cette technologies, dans tout ce matérialisme, dans toute cette facilité de vie, que devient l'homme ?

C'est ainsi, que l'homme est soumis à toute cette modernisation. Mais ce n'est pas là le seul problème, la nature humaine est devenu égoïste, matérialiste, individualiste, et cela le conduit à sa perte.

Cela à commencer à la création, c'est à ce moment là que le diable soumettait l'humanité sous sa gouverne, et c'est ainsi que l'homme fut soumis au péché et à la mort.

 

Satan a déployé tant d'énergie pour détruire l'être humain, car cet être humain a été fait à l'image de Dieu. Il est sa création.

Dans le livre de la Ge nous lisons ceci : Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, et sur les oiseaux des cieux, et sur le bétail, et sur toute la terre, et sur tout reptile qui rampe sur la terre. Dieu donc créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il les créa mâle et femelle. Ge 1/26.27.

C'est ainsi que le diable a soumis l'homme à son autorité. Et le péché et la mort sont entrés dans le monde. La nature divine que l'homme avait revêtue, fut remplacée par sa nature déchue, corrompu et pécheresse. Je voudrais ici expliquer ici un point de vue personnel, lorsque Dieu créa l'homme et la femme, nous avons lu qu'il les créa à son image ? Voyez vous, l'homme et la femme avaient une identité, cette identité était divine, ils avaient la nationalité céleste, mais lorsque le péché est apparu, ils ont perdus cette nationalité. Je vais prendre un exemple pour que vous puissiez comprendre mon raisonnement, prenons l'exemple d'un homme qui perd sa nationalité, qui perd son nom, ses racines, sa culture, c'est alors qu'il devient un apatride! C'est ainsi lorsque satan soumis l'homme et le femme ceux-ci ont perdus leurs identité, et sont devenus des apatrides. Le ch 3 du livre de la Genèse nous renseigne quant aux événements qui se sont produit. De tout temps, le rôle de satan, est de faire en sorte que l'homme se détourne de Dieu, depuis le début son but est d'anéantir la création de Dieu c'est-à-dire vous. Et c'est par le biais de la séduction que satan a corrompu l'être humain.

Il a choisi avec un soin particulier, tout les dispositifs de séduction pour aveugler l'homme. Les biens matériels, l'argent, les hommes, les femmes, les fausses religions, les athéistes, tout est bon pour enfermés l'esprit humain dans une ignorance et une incrédulité parfaite. J'ai lu quelque part une phrase qui m'a fait sourire : Dieu a créer l'homme, il a même créer celui qui nierai son existence, c'est pour vous dire qu'il est sûr de Lui.

Voyez vous les pensées captifs de l'homme, sont régie par cette séduction, satan a bien compris une chose, tant qu'il agitera les choses brillantes, il dominera l'homme, et ses pensées.

L'homme avait reçu de Dieu l'autorité de gouverner la terre, de la remplir, de vivre en harmonie les uns avec les autres, et c'est ainsi qu'à l'origine chaque être humain devait être revêtu de la nature divine et vivre en paix. Mais cette autorité fut donnée au diable, d'ailleurs nous pouvons le lire dans Lc ch 4/6 : Et le diable lui dit : je te donnerai toute cette puissance et leur gloire ; car elle m'a été donnée, et je le donne à qui je veux.

Voyez vous l'arme absolu de satan, c'est la séduction.

Voici ce que déclare l'Éternel : Et l’Éternel voyant que la malice des hommes était très grande sur la terre, et que toute l'imagination des pensées de leur cœur n'était que mal en tout temps ; Se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre, et en eut du déplaisir dans son coeur. Et l’Éternel dit : J'exterminerai de dessus la terre les hommes que j'ai créés, depuis les hommes jusqu'au bétail, jusqu'aux reptiles, et même jusqu'aux oiseaux des cieux ; car je me repens de les avoir faits. Ge 6/5.6

Il y eu un fait important, l'histoire du déluge et de Noé. Voyant la corruption et toutes sortes d'abomination sur terre, et la malice qu'il y avait dans le cœur de l'homme, ici au v 6 Dieu se repent d'avoir fait l'homme, jusqu'à en avoir du déplaisir, Dieu ne prenait plus plaisir dans sa création. Dieu vomit sa création, il ne le supporte plus, et c'est ainsi que l'histoire la plus tragique des Saintes Écritures nous révèle le plan de Dieu ; l'extermination de l'homme. Dans toute l'histoire des Saintes Écritures le v 6 nous dit que Dieu se repentit d'avoir fait l'homme et le v 7 Dieu parle d'exterminer sa création. A quel point le cœur de l'homme est corrompu et mauvais, il en est arrivé à un point que Dieu ne supporte plus l'état du cœur des hommes. Mais au milieu de cette génération perverse, il y avait Noé. Noé trouva grâce devant l'Éternel.

Nous devons nous avertir les uns et les autres avec un grand sérieux et prendre cet exemple comme un avertissement, beaucoup trop de croyants sont dans l'égarement, d'autres disent que Christ n'est pas prêt de revenir, alors que les signes des temps nous annoncent le contraire. Et pour ce qui est des gens du monde, ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans la vallée de l'ombre de la mort, nous devons impérativement les avertir, ils nous incombent d'avertir ceux du dehors qu'ils ont à se repentir.

Mais comme il en était aux jours de Noé, il en sera de même de l'avènement du fils de l'homme. Car comme aux jours avant le déluge les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient, et donnaient en mariage, jusqu'au jour que Noé entra dans l'arche. Et ils ne connurent point que le déluge viendrait, jusqu'à ce qu'il vint, et les emporta tous ; il en sera de même de l'avènement du Fils de l'homme. Mt 24/36.38.

Voyez vous il n'y a rien de nouveau sous le soleil, comme au temps de Noé, les gens d'aujourd'hui s'amusent, jouent, mangent, se marient, marient leurs enfants, travaillent, font pleins d'activités, se moquent de tout, se moquent de Dieu.

Et ça, c'est le travail de satan, il a réussi à séduire le cœur de l'homme au point que celui-ci, a oublié sa vrai identité! Car qu'il le veuille où non, il est fait à l'image de Dieu, mais son cœur s'est tourné vers le mal, la corruption, l'adultère, le mensonge, l'idolâtrie et toute sortes d'abominations. Les plaisirs effrénés de la chair, les désirs les plus obscurs, les convoitises de toutes choses, la malice, les meurtres, toutes ces choses sont dans le cœur de l'homme. Alors peut il changé ?

La seule façon à l'homme de changer, c'est d'une part reconnaître qu'il est pécheur, qu'il soit pleinement convaincu de son état de délabrement spirituel, et d'autre part croire que le seul et unique moyen de changer est dans un processus de rédemption. Il doit prendre conscience que le seul moyen de parvenir à changer est dans le fait d'accepter une repentance et de croire que seul Jésus Christ a été crucifié, meurtris, pour ses péchés, qu'il accepte le don gratuit de Dieu qui consiste à croire au nom de son Fils unique qui c'est donné en sacrifice pour l'humanité, d'accepter et de reconnaître Jésus comme sacrifice expiatoire pour ses péchés, et d'accepter d'être baptiser au Nom de Jésus Christ pour la rémission de ses péchés. Alors, ce n'est que dans cette optique que le cœur de l'homme change. C'est quand il prend conscience de son état, de la noirceur du péché, de son esprit étriqué, de sa vie de débauche, de ses désirs les plus noirs, c'est quand il prend conscience de sa pauvreté spirituel, et de sa déchéance, et qu'il ne peut se sauver lui-même, et lorsqu'il est conduit à se repentir et d'accepter sa défaite devant la croix. Alors là oui, l'homme change.

L'essence même du message de la croix, est de faire voir au monde combien Dieu aime sa création d'ailleurs lisons ensembles ce que le Saintes Écritures nous enseignent : Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Car Dieu n'a point envoyé son Fils au monde pour condamner le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui ne sera point condamné ; mais celui qui ne croit point est déjà condamné ; parce qu'il n'a point crut au Nom du Fils unique de Dieu. Or c'est ici le sujet de la condamnation, que la lumière est venue au monde, et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. Car quiconque s'adonne à des choses mauvaises, hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient censurées. Mais celui qui s'adonne à la vérité, vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites selon Dieu. Jn 3/16.21

Après l'extermination de sa création, Dieu se repentit : Et l’Éternel flaira une odeur d'apaisement, et dit en son coeur ; je ne maudirai plus la terre à l'occasion des hommes, quoique l'imagination du coeur des hommes soit mauvaise dès leur jeunesse ; et je ne frapperai plus toute chose vivante, comme j'ai fait. Ge 8/21.

Dieu sait que dans le cœur de l'homme il n'y a que des pensées mauvaises dès leur jeunesse. Alors Dieu donne le choix à l'homme de sa destiné : Je prends aujourd'hui à témoin les cieux et la terre contre vous, que j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction ; choisis donc la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité ; En aimant l'Éternel ton Dieu, en obéissant à sa voix, et en t'attachant à lui ; car c'est lui qui est ta vie, et la longueur de tes jours Dt 30/19.20.

Il est libre d'accepter ou de refuser l'offre de Dieu ! C'est lui seul qui prend sa vie en main, c'est lui seul qui va décider de vivre où mourir ! il y a très longtemps j'ai entendus cette phrase, je ne sais plus qui a dit cela, mais cette phrase m'a marqué : qu'est ce que tu préfère naître une fois et mourir deux fois, où naître deux fois et mourir une fois ?

Dieu est libre arbitre, il annonce aux hommes qu'ils ont la possibilité de changés de vie, qu'ils ont une porte de sortie qui peut les faire sortir de leurs vies mauvaises, Dieu use patience envers les hommes : Le Seigneur ne retarde point l'exécution de sa promesse, comme quelques-uns estiment qu'il y ait du retardement, mais il est patient envers nous, ne voulant point qu'aucun périsse, mais que tous se repentent. 2Pi 3/9.

Avant d'exécuter son plan, Dieu lance un appel aux hommes qu'ils ont à se repentir, car comme les jours de Noé où les hommes s'amusaient, mangeaient, travaillaient, se mariaient, voici que ces jours arrivent, tout comme où Dieu scella la porte de l'arche, et a fait tomber son jugement sur sa création, il scellera la porte du ciel et fera tomber son jugement sur tout ceux qui auront refusés son appel. Et se sera alors des douleurs, des pleurs et des grincements de dents.

 

Revivaliste Frédéric Klumpp.

Partager cet article

Commenter cet article