Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

"Tomber dans l'Esprit..." (1er Part)

30 Juin 2013 , Rédigé par Sentinelle80 Publié dans #Fausses doctrines faux prophètes

Ce que la Bible dit à propos du phénomène actuel : "Tomber dans l'Esprit"

 

"Tolérer des pratiques antiscripturaires dans l'Eglise revient à dire que la vérité de la Parole de Dieu peut être adaptée aux désirs et besoins des hommes..."

 

Une des pratiques à la mode dans beaucoup d'Eglises aujourd'hui est le phénomène de "tomber dans l'Esprit". Il nous semble important de l'étudier à cause de son expansion croissantes dans les mouvements charismatiques et pentecôtistes.

 

Avant de poursuivre dans le sujet en question, j'aimerais clarifier certaines choses.

Premièrement, laissez moi vous dire que Dieu est Dieu et qu'il est souverain. Il peut agir et opérer dans Son Eglise de la manière qui lui semble nécessaire et approprié. Je ne veux pas, et ne paux pas, limiter la façon de Dieu de traiter avec un chrétien ou un inconverti.

 

Deuxièmement, je ne suis pas en train de nier que ce phénomène que nous appelons "tomber dans l'Esprit" n'est pas réel. Quelles que soient les manifestations qui peuvent accompagner cet "effondrement à terre" (ceci sera étudié plus loin), il n'y a aucun doute que l'expérience est réelle (elle peut aussi être truquée).

mais là ou il n'y a pas l'ombre d'un doute, c'est qu'il n'y a aucun précédent scripturaire pouyr soutenir ce phénomène comme étant un signe de Dieu en train d'agir et de bénir le chrétien ainsi touché.

 

Une expérience à ne pas chercher

 

Bien que "tomber dans l'Esprit" soit devenu une expérience recherchée, les Ecritures nous indiquent que de tels agissements ne sont pas un signe de spiritualité.

En réalité, en étudiant ce type de manifestation actuelle, nous serons convaincus du contraire.

Tout ce qui est dit dans cet article n'a aucunement pour intention d'accuser certaines personnes qui seraient "tomber dans l'Esprit", ni de porter des insinuations d'une manière voilée quant à leur spiritualité ou leur salut.

 

Depuis ces dernières années, ce phénomène est interprété comme un signe de spiritualité (ou d'onction) du ministère ou de la personne qui est tombée. C'est une expérience très recherchée, notamment dans les milieux charismatiques. En font partie : Charles et Frances Hunter, John Jacobs et Kenneth hagin. Le plus connu à l'heure actuelle étant Benny Hinn. Puis Rodney Howard Browne (promoteur de la vague de rire actuelle), la dernière star de la scène charismatique, qui ne cesse de gagner du terrain.

 

Quelques explications au sujet de ce phénomène

 

Plusieurs explications à cette expérience sont données par ceux qui ont étudié ce phénomène. L'explication la plus populaire est que la dite expérience est une réponse humaine à l'autosuggestion ou à la manipulation mentale exercée par un ministère spécialisé dans ce genre de manifestation. Ceux qui participent à un rassemblement dans lequel cette pratique  a coutume de régner, y sont préparés mentalement et spirituellement pour expérimenter celle-ci.

Quand cela se manifeste, on s'aperçoit que le participant n'a aucun contrôle sur ce qui se produit, mais depuis le départ, il s'était en quelque sorte préparé à vivre cette expérience.

Un autre facteur est celui de "faire comme les autres". Lors d'une réunion où beaucoup tombent, les chrétiens remplis de l'Esprit sont enclin à tomber aussi, de peur d'être moins spirituels que les autres. Il est possible aussi que la personne "succombe" à la puissance, afin de ne pas décevoir le prédicateur.

Exemple de cette femme aveugle, lors d'un service de guérison dirigé par Oral Roberts, qui avait proclamé avoir été guérie pendant la réunion. mais qui plus tard admit que rien n'avait changé. "Je ne voulais pas décevoir le prédicateur" confessa t-elle.

Il y a d'autres raisons, comme celle de vouloir simplement en faire l'expérience. Une amie a reconnu que pendant une réunion dans son église, elle avait simulé cette expérience à plusieurs occasions afin "de faire comme tout le monde".

Et ce serai une omission grave que de ne pas mentionner la possibilité que la source de ce phénomène puisse être aussi démoniaque. Récemment, deux anciens occultistes nous ont dit qu'ils croyaient que des "esprits occultes" étaient responsables de beaucoup de manifestations pendant les services de Benny Hinn auxquels ils avaient assistés.

Beaucoup de théologiens comparent ce phénomène charismatique avec les "posséssions de transe" vécues par de nombreuses fausses religions. Des sociologues affirment que le phénomène n'est pas particulier au mouvement charismatique ni au christianisme d'une manière générale.

 

 

Exemples de ce phénomène dans l'occultisme

 

Ellis Stewart, Directeur de la recherche pour les affaires de Bill Rudge, dans un article intitulé "L'occultisme hindou" écrivit : "La divinité la plus crainte et adorée dans l'hindouisme est la Déesse Kali (Durga), la femme de Shiva le destructeur. Elle est aussi connue sous Shakti, qui veut dire "force" et elle représente la force impersonnelle que l'occultisme enseigne à travers l'univers. La puissance du toucher divin du gourou est appelée Shakti pat.

Cest un terme utilisé pour le toucher de la main d'un gourou sur le front du disciple ce qui produit des effets surnaturels. Sakti, littéralement signifie puissance (enfin, c'est ce qu'ils croient) qui soutient l'univers. L'effet surnaturel de Shakti à travers le toucher du gourou fait tomber le disciple sur le sol ou alors il peut voir une lumière vive et recevoir une révélation ou illumination intérieure, ou vivre d'autres formes d'expériences mystiques ou psychiques".

 

Des expériences similaires noous sont aussi racontées pendant des séances païennes en Afrique et aux Antilles.

Alan Morrison, des publications Diakrisis en Angleterre, nous parle de ce phénomène. Concernant l'origine de cette manifestation du "tomber dans l'Esprit", il écrit : Puisque nous n'avons aucun support sctipturaire pour expliquer ce phénomène en tant que pratique chrétienne, alors comment l'identifier ?

Quelle est sa véritable origine ?

Nous rencontrons ce type de pratique bien avant les débuts du Pentecôtisme au commencement de ce siècle. "L'une des premières et plus connues des défenseurs de cette expérience fut une missionnaire itinérante dans le soi disant "Mouvement du Saint Esprit", Maria Woodworth-Etter (1844-1924), qui a aussi acquis une certaine réputation pour avoir faussement prophétisé que San Francisco serait détruite par un tremblement de terre en 1890. Lors de ses prédications dans les années 1880, elle défendait une expérience religieuse qu'elle appelait "la puissance", et elle entrait souvent en transe durant les réunions, debout avec ses mains levées en l'air pendant plus d'une heure. Surnommée "l'évangéliste en transe" et parfois "la prêtresse vaudou", elle fut souvent accusée d'hypnotiser la foule. Et ici nous entrons dans le point crucial du phénomène de "tomber dans l'Esprit".

Morrison va plus loin : ce que Woodworth-Etter avait découvert était l'art ancien de l'hypnotisme, popularisé presque un siècle avant par Anton Mesmer, le père de l'hypnotisme ou mesmérisme, tels qu'il était aussi connu, et qu'il était un guériseur occulte.

Morrison cite aussi un historien qui a dit que le phénomène maintenant connu comme hypnotique provient des activités de guérisons occultes de Mesmer du 18 et 19eme siècle. L'une des sessions de guérison de Mesmer la plus connue est décrite dans un autre livre sur l'occultisme : "Mesmer se déplace majestueusement dans une robe couleur mauve pâle, passant ses mains par dessus les corps des patients ou les touchant avec une longue baguette de métal. Les résultats sont variables. Certains patients ne ressentent absolument rien, d'autres sentent comme des insectes qui grouillent sur eux, d'autres encore sont saisis d'un rire hystérique ou de convulsion ou de hoquets. Certains sont même tombés dans un délire de folie appelé "la crise" et fut considéré comme extrêmement bénéfique. 

 

La vraie signification des sessions de Mesmer fut mieux comprise par ses contemporains. Le roi de France, en 1784, ordonna à deux écoles respectées de l'époque , l'Académie des sciences et la Société Royale de médecine, d'examiner les pouvoirs de Mesmer.

Parmi les mises en lumière issues de cet examen, en voici quelques unes : "cet homme peut agir sur un être humain à n'importe quel moment et presque à volonté, en touchant son imagination ; les gestes et signes les plus simples peuvent avoir les plus puissants effets ; l'influence de cet homme sur l'imagination peut être considérée comme un art ou une méthode sur des sujets qui ont la foi pour ce genre de phénomène."

 

Morrison dresse les conclusions suivantes de sa recherche : "De la même façon que les psychologues occidentaux communiquent des pratiques chamaniques anciennes sous forme déguisée au non initiés occidentaux, ainsi les églises chrétiennes colportent "l'évanouissement religieux". Cette pratique est tout simplement un état de transe issue du chamanisme (sorcellerie) plus facilement accepté par les brebis sans discernement qui participent à ces réunions. Voilà les véritables origines de cet étrange phénomène si largement répandu aujourd'hui et qui conduit l’Évangile et l'Eglise de Jésus Christ dans une si mauvaise réputation."       

Partager cet article

Commenter cet article