Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Frédéric Klumpp

"Tomber dans l'Esprit" (Fin)

30 Juin 2013 , Rédigé par Sentinelle80 Publié dans #Fausses doctrines faux prophètes

Quel est le but d'un tel engouement?

 

Si tel que nous le montre l'histoire de l'Eglise et les Ecritures, ce phénomène est vécu par des hommes irrégénérés,, pourquoi tant de chrétiens désirent ils vivre ce genre d'expérience ? Dans mon examen personnel et non scientifique, parmi les nombreuses personnes ayant éprouvé ce type de sensation, la majorité a admis qu'il n'y avait pas eu de changement notoires en elles comme conséquences de l'expérience (pas de salut, pas de guérison, pas de baptême dans le St Esprit, pas de vision etc...), hormis une certaine euphorie.

Il y a une quantité de personnes qui témoignent pourtant de tels résultats surnaturels. Comme je l'ai dit, l'étude ne revêt pas un caractère scientifique, mais rien ne nous garantit que quelque chose doit se produire après être "tombé dans l'esprit".

 

Rapidement une autre considération. L'attention est cette fois portée sur le prédicateur, puis aussi sur la personne qui est "tombée". C'est l'homme qui est élevé au lieu du Christ. Tout ce qui attire l'attention sur l'instrument et non sur le Maître doit être considéré comme suspect.

La Parole dit que le St Esprit témoignera du Christ et amènera les hommes à lui.

Il est aussi intéressant de noter que dans tout ce que nous proposent l'histoire et les Ecritures, pas une seule fois la "puissance" est canalisée via un intermédiaire.

Alors que dans les cercles charismatiques d'aujourd'hui, Dieu "agit à travers un homme ou une femme pour accomplir cet exploit. Je me suis souvent demandé comment ce "canal intermédiaire" peut résister à cette surtension de puissance, capable de faire tomber à terre des centaines de personnes en même temps, alors que lui même n'en est nullement affecté, ni ceux qui se trouvent derrière les personnes qui tombent à terre pour amortir leur chute.

Il existe visiblement beaucoup d'imposteurs qui essaient d'abuser de la crédulité des croyants. J'ai vu au cours de rassemblemnts, et aussi sur des cassettes vidéo privées, que bon nombre de ceux qui sont "tombés" ont en fait été poussés à terre ou maintenus à terre.

J'ai bien aimé ce qu'un prédicateur avait dit une fois : "S'il y avait moins de personnes destinées à amortir la chute de ceux qui tombent, il y aurait moins de personnes à terre". Amen! Certains de ceux qui voyagent avec les prédicateurs spécialisés dans ce phénomène, prétendent que l'appel de leur ministère c'est de retenir ceux qui tombent.

J'ai lu et relu Ep 4/11 (quand Paul dresse une liste des ministères au sein de l'Eglise) et je n'ai pas trouvé celui là parmi les autres ministères mentionnés : apôtre, prophète, évangéliste, pasteur et docteur.

 

Manque de discernement

 

Je crois qu'il n'est pas nécessaire de faire davantage mention de tels exemples atteignant ce degré de folie (qui frise le blasphème), mais je suis constamment surpris par le manque de discernement, et l'incrédulité qui l'accompagne, chez le chrétien moyen et surtout parmi les pasteurs etresponsables d'églises aujourd'hui.

Comme je l'ai dit au début, Dieu est souverain et s'il agit ainsi chez une personne, il en a le droit. Mais un examen des Ecritures nous montre clairement qu'il n'agit pas de cette façon. La Bible n'enregistre nulle part, qu'une personne soit tombée sous la puissance de l'Esprit quand les apôtres, ou le Seigneur lui même avaient prié pour elle en lui imposant les mains. Et qui pouvait bien être plus rempli du St Esprit que Jésus, le Fils de Dieu lui même ?

Selon mon opinion, quiconque prétend avoir une onction de puissance plus grande que le Christ lui même frise le blasphème. Pourtant, de telles prétentions semblent être fréquentes. Et pendant que j'y suis, dites moi comment quelqu'un peut être à ce point gonflé et imbu de sa propre spiritualité qu'il croie être capable en souflant sur la foule, de lui faire recevoir son onction, ainsi que le baptême du St Esprit ?

Christ souffla sur les apôtres le soir de sa résurrection et dit : "Recevez le St Esprit", mais personne ne tomba. Le baptême du St Esprit ne peut pas se transmettre en souflant sur quelqu'un.

Jésus est encore le seul qui baptise dans le St Esprit. Il n'a pas confié cette position honorable à l'humanité et encore moins à un homme quelconque en particulier.

 

Ou est le mal ?

 

Certains d'entre vous diront : "Où est le mal, dans tout cela ? Si cela rend les gens plus spirituels ou les rapproche du Seigneur, pourquoi ne pas les laisser s'abandonner à leur petite fantaisie ?"

Parce que c'est justement ce genre d'attitude qui a entraîné tant de séduction dans l'église actuelle. Cette attitude du "laisser faire" n'ouvre pas seulement les portes de l'Eglise aux influences démoniaques, mais elle laisse aussi l'homme dominer, là où le St Esprit (l'Esprit de Vérité) devrait être le seul à régner.

 

Je réalise que ce qui a été écrit, contredit ce qui est maintenant communément accepté comme normal et tolérable dans beaucoup d'églises charismatiques et pentecôtiste actuelles. Mais je crois de tout mon coeur que nous devons nous baser uniquement sur les Ecritures, afin d'établir des limites à nos expériences spirituelles. Toutes expériences spirituelles qui ne peuvent pas être honnêtement justifiées par la Sainte Parole de Dieu doivent être considérées comme suspectes et ne pas être recherchées.

 

 

Source : pasteur Larry Thomas (inkhorn magazine) USA

Partager cet article

Commenter cet article